LE PRÉSIDENT SALL SE BRAQUE : « Les terroristes sèment la mort et la désolation…Les vrais daraas ne laissent pas trainer leurs enfants »


Après avoir honoré la prière de l’Aïd-el-fitr, le Président Macky Sal a tenu à déplorer vigoureusement la vague de violence déversée à travers le monde par les terroristes. Une situation déplorable, selon lui, qu’il faut combattre avec toutes les énergies. « Je voudrais exprimer ma solidarité aux peuples frappés par le terrorisme…Mieux encore dans la mosquée du Prophète. Ils agissent partout pour semer la mort et la désolation. Nous devons nous mobiliser contre ce fléau. C’est un combat de la vie et c’est un combat que nous devons gagner. L’Etat a pris toutes les dispositions. C’est un combat de tout un chacun, des citoyens qui doivent participer à l’effort de défense du territoire national, par l’information, par la communication et par la collaboration avec les services concernés. Je présente les condoléances du Sénégal à l’ensemble des pays qui ont été frappés. Que ce soit dans les pays musulmans, en Europe, aux Etats-Unis , en Asie , en Afrique…partout. Cette haine sème la mort et la désolation! »
 
Abordant la question des talibés, le Chef de l’Etat a refusé de parler «  d’enfants de la rue » mais « d’enfants dans la rue ». Pour lui, «  c’est une image insoutenable car…tous les enfants ont la même dignité et ce n’est pas parce qu’ils sont issus de milieux pauvres ou modestes qu’ils doivent être laissés à la merci de la rue ».  Le Président Sall de préciser qu’il ne s’agit point « d'une question religieuse ». A l’en croire « les vrais daaras ne laissent pas leurs enfants trainer en pleine nuit, en pleine journée ». Il ajoute que ceci  « est une image que nous avons décidé d’arrêter ». 
Il invitera tous les Sénégalais à se mobiliser pour mettre un terme à « cette image qui trahit la dignité de la personne humaine et qui n’a rien à voir avec l’Islam ». Le gouvernement, fait-il savoir, est disposé à soutenir les écoles coraniques au terme d’un recensement précis et exhaustif. Pour ce qui concerne la santé des talibés, et de manière taquine, le Président de la République dira préférer un bon plat au « tibou yalwan » où tous les plats sont mélangés. Il projette de sévir contre « l’exploitation des enfants »...
Mercredi 6 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :