LE PARC DE TÉLÉPHONIE MOBILE S’ÉLÈVE À PLUS DE 15 MILLIONS DE LIGNES (ARTP)


LE PARC DE TÉLÉPHONIE MOBILE S’ÉLÈVE À PLUS DE 15 MILLIONS DE LIGNES (ARTP)
Le parc de téléphonie mobile est estimé à 15.765.524 de lignes, soit une hausse de 2,68% par rapport au trimestre précédent, rapporte l’Observatoire du marché des télécommunications publié par l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP).

Selon la publication, les trois opérateurs ont chacun contribué à l’augmentation du parc. Orange, Tigo et Expresso ont enregistré une croissance respective de 0,77 %, 3,58% et 6,76% de leur parc. 

"Le taux de pénétration de la téléphonie mobile s’élève à 116,71 % au cours de ce trimestre, soit une hausse de 3,05 points par rapport au trimestre précédent", informe le document.

Lequel ajoute que "le marché de la téléphonie mobile est toujours dominé par les offres prépayées qui constituent 99,28% du parc global contre 0,72% pour les offres post payées. La croissance du parc post payé (4,58%) est supérieure à celle du parc prépayé (2,66%) au cours de ce trimestre".

Il signale que le volume des communications émises par les abonnés des trois opérateurs est estimé à 5, 38 milliards de minutes au cours de ce trimestre, soit une hausse de 3,66 % par rapport au trimestre précédent. 
 
"Ce trafic sortant des réseaux de téléphonie mobile, en hausse au mois de mai avec 1,84 milliards a baissé en juin avec 1,77 milliards de minutes. La part du trafic voix on-net dans le trafic total (environ 91,5%) est en légère baisse. Le trafic off-net, en légère hausse de 0,4 point, représente environ 6,9% du trafic sortant. Le reste du trafic est réparti entre le trafic voix sortant vers les réseaux de téléphonie fixe, environ 0,2%, et le trafic sortant vers l’international, environ 1,4%", fait remarqué le rapport.
 
Pour le trafic SMS, 397,2 millions d’unités ont été émises au cours de ce trimestre contre 410 millions le trimestre précédent, soit une baisse de 3,12%, poursuit l’Observatoire du marché des télécommunications.

"Comme le trafic voix, 93,1% du trafic SMS représente du trafic on net, c’est-à-dire des SMS échangés par des abonnés du même réseau de téléphonie mobile", précise la source.

L’Observatoire du marché des télécommunications publié par l’ARTP présente la situation du secteur des télécommunications au Sénégal au 30 juin 2016, ainsi que les évolutions enregistrées au cours du deuxième trimestre de cette année. L’analyse porte sur les marchés de la téléphonie fixe, de la téléphonie mobile et de l’Internet.
Jeudi 1 Septembre 2016
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :