LE MAIRE DE NIAKHÈNE A ABDOULAYE DIOUF SARR : « Les impôts minimums fiscaux sont nos seuls revenus »


Recevant dans sa commune le ministre de la Gouvernance locale, le maire de Niakhène n’a pas raté l’occasion de lister l’ensemble des doléances qui plombent le développement économique de sa commune. Pour Moustapha Sylla, «  le Chef de l’Etat a été formel sur la question : les communes sont d’égale dignité. Dakar-Plateau et Yoff ont la même dignité que Niakhène et pourtant nous souffrons terriblement de carences. » Invitant l’Etat à persévérer dans sa dynamique de corriger les injustices, l’édile de Niakhène  se dira rassuré. Il remettra au ministre Abdoulaye Diouf Sarr un mémorandum dans lequel il a inscrit les préoccupations des collectivités locales de Niakhène et environs.  Parmi ces doléances figurent en pôle position le manque d’infrastructures médicales, sportives, scolaires, l’enclavement des zones à cause d’un déficit criard de  routes, les faibles revenus des communes obligées de se confiner aux impôts minimums fiscaux, le manque de personnel technique au niveau de l’administration locale et des structures sanitaires, le défaut de formation et de financements notés chez les femmes et les jeunes,  la faible prise en charge des daaras et de l’enseignement religieux etc…
 
Dans sa réponse, Abdoulaye Diouf Sarr s’engagera à répondre positivement aux sollicitations. Il rappellera que l’Etat  a porté à 43 milliards les fonds de dotation octroyés aux collectivités locales avant de signaler que Niakhène, à l’instar des autres communes du Sénégal, ne sera jamais laissée en rade dans les projets de construction de pistes et dans les différentes prestations du Pudc. Les jeunes ont aussi profité de sa présence pour demander la construction d’un lycée. Le ministre procédera par ailleurs, à la pose de la première pierre du stade municipal...​
Samedi 21 Janvier 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :