LE DÉPUTÉ SADAGA : « Les 84 villages de Touba devraient bénéficier du Pudc »


Après avoir magnifié les « valeureux résultats » du Pudc, le député Abdou Lahad Seck Sadaga a toutefois déploré l’oubli dont sont victimes les 84 villages de Touba qui souffrent terriblement de manque de routes et de  forages. « Il s’agit d’accorder un certain égard à ces 84 villages de Touba qui regroupent des milliers et des milliers de personnes. A Guédé Bousso, par exemple, les populations et les chefs religieux courent derrière le bitumage d’une route de 300 mètres depuis plusieurs années. Voilà une demande urgente. Cette route mène vers les cimetières de la localité. En période d’hivernage, elles éprouvent d’énormes difficultés pour enterrer leurs morts. » 
Le député Abdou Lahad Seck Sadaga d’interpeller l’administrateur du Pudc sur la nécessité aussi de venir en aide à certaines populations qui vivent dans les villages périphériques de la commune de Touba. « Ces populations souffrent en silence. Mais elles manquent d’eau, d’électricité, d’infrastructures. Nous sommes conscients que le Pudc ne peut pas tout faire, mais pour ces cas précis, les clignotants sont au rouge. » 
A Touba, les quartiers se créent à une vitesse exponentielle du fait de l’arrivée massive et soutenue de populations venues d’autres régions du Sénégal.
Vendredi 1 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :