LAYLATOUL QADR 2016 : Touba a fait sa toilette en perspective de la nuit du 30 juin


LAYLATOUL QADR 2016 : Touba a fait sa toilette en perspective de la nuit du 30 juin
Comme annoncé et sous la houlette de Serigne Cheikh Abdou Mbacké Gaïndé,  le comité d’organisation du magal du Laylatul Qadr a déroulé sa journée de Set Sétal, avec en ligne de mire les dahiras soutenus matériellement par l’Unité de Coordination de la Gestion des Déchets Solides(UCG). En effet, en plus d’un personnel dépêché sur les lieux, un important appui composé de lots de matériel de nettoiement a été mis à la disposition du comité. « Nous sommes venus, au nom du Ministre Abdoulaye Diouf Sarr, répondre à l’invitation du comité d’organisation du magal de la nuit de Laylatoul Qadr. Nous avons amené du petit matériel : des pelles, des brouettes, des haches, des hilaires, des râteaux, un peu de tout ce dont a besoin pour nettoyer. Mais aussi nous avons mobilisé du matériel lourd : des bennes-tasseuses, des camions-poubelles, des pelleteuses, mais aussi tout le personnel qui travaille de manière permanente à Touba » dira, Ibrahima Diagne, coordinateur de l’UCG qui rappelle au passage que  l’UCG est présente à Touba depuis deux ans. « Nous redoublons d’effort pour permettre à la ville sainte de garder sa propreté . Nous profitons, aussi,  des différents magals pour sensibiliser les populations sur la nécessité de maintenir le cadre de vie propre. Aujourd’hui nous comptons sur le plaidoyer des guides religieux pour vulgariser à travers le reste du territoire national ces expériences communautaires réussies en matière de mobilisation sociale et de nettoiement ».




Serigne Cheikh Abdou Mbacké Gaïndé s’est félicité, pour la deuxième fois en l’espace d’une semaine, des efforts fournis par le Pngd. «C’est naturellement que nous sommes allés vers l’UCG  pour lui  proposer ce partenariat afin qu’elle puisse nous appuyer avant, pendant et après cet important rassemblement religieux. Vous avez constaté que cette journée a été une réussite parce que tous les moyens matériels et humains ont été déployés par notre partenaire et  l’ensemble des dahiras « set setal » étaient sortis pour participer aux opérations de nettoiement. Nous porterons le plaidoyer pour le maintien de la propreté du cadre de vie  car tout le monde a constaté que Touba à changé de visage depuis que l’UCG est là ». Le chef religieux a par ailleurs lancé un appel pour une pérennisation du projet.
Lundi 27 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :