LANCEMENT DU PROJET BIOSOY : LE FONSIS s’allie aux groupes Zalar, Avril et NMA Sanders

Le protocole d’investissement du projet Biosoy sera signé le 5 avril prochain sous la présidence effective du Premier ministre, Mouhammad Boun Abdallah Dionne. Dans cette œuvre, qui consiste à la mise en exploitation, de 1 000 hectares de terres agricoles pour la production de graines bio, les partenaires du Fonds souverain d’investissements stratégiques (FONSiS) sont les groupes Zalar, Avril et son partenaire sénégalais NMA Sanders de l’homme d’affaires Ameth Amar.


LANCEMENT DU PROJET BIOSOY : LE FONSIS s’allie aux groupes Zalar, Avril et NMA Sanders
Le FONSIS vient de boucler le financement le projet Biosoy qui consiste en la mise en exploitation, en plusieurs phases, de 1 000 hectares de terres agricoles pour la production de graines bio destinées à l’exportation et de semences d’arachide certifiées pour le marché sénégalais.
Ainsi, le Fonds souverain et ses partenaires vont parapher le protocole d’investissement prévu, ce mardi 05 avril, dans les locaux de la Primature, sous la présidence effective du Premier ministre, Mouhammad Boun Abdallah Dionne. Les partenaires du FONSIS dans ce projet sont le Groupe Marocain Zalar, le Groupe français Avril et son partenaire sénégalais NMA Sanders de l’homme d’affaires Ahmeth Amar.
Selon une note de présentation, le projet Biosoy consiste en la mise en culture, à terme, d’une superficie de 1 000 ha dans la Commune de Syer (région de Louga) pour un coût de 5 milliards FCfa pour la production de graines bio (soja, maïs et sésame), spéculations à haute valeur ajoutée destinées à l’exportation, et de semences d’arachide certifiées destinées au marché sénégalais en collaboration avec l’Institut sénégalais de recherche agricole (ISRA).
Cette exploitation agricole aura un impact majeur sur l’économie locale avec la création, dans un premier temps, de 200 emplois directs, la mise en place d’une ligne électrique moyenne tension d’environ 20 km, une contribution significative au PIB et l’amélioration de la balance commerciale à travers les exportations.
Tout récemment, le FONSIS a lancé avec ses partenaires Senergy PV SA, un projet qui consiste à l’installation et à l’exploitation d’une centrale solaire photovoltaïque de 30 MW à Santhiou Mékhé, dans la commune de Méouane (région de Thiès). D’un coût de 27 milliards de francs CFA, la centrale, première de son genre en Afrique de l’ouest de par sa taille, va exclusivement vendre l’électricité produite à la SENELEC ; ce qui va aider la société d’électricité dans l’atteinte de ses objectifs.
L’ambition du FONSIS et de ses partenaires est de répliquer le projet dans d’autres zones du territoire national en accord avec la SENELEC. Le Fonds souverain est co-développeur du projet aux côtés de promoteurs privés comme Meridiam, premier investisseur mondial indépendant de long terme dans les infrastructures publiques avec 3 milliards d’euros d’actifs sous gestion.
 
Vendredi 1 Avril 2016
Dakaractu




1.Posté par rewmiste le 01/04/2016 17:40
Je suis satisfait du fonsis. Hott est excellent

2.Posté par point le 01/04/2016 17:43
Hott s'il faisait la politique il aiderait mieux macky salle. C'est un leader née

3.Posté par Rop le 03/04/2016 11:09
Félicitations fonsis



Dans la même rubrique :