LA RÉPONSE DE LA COJEM SUR LE FINANCEMENT DE LAMINE DIACK : « Nous prenions un repas par jour »


Malgré les précisions de Lamine Diack par rapport aux destinataires de son financement en 2012, les jeunes de l"Apr ont tenu à apporter certaines précisions. Pour Matar Diop, coordinateur de la Convergence des jeunes Mackystes, les jeunes à qui ces supposés fonds étaient destinés, mangeaient un repas par jour. « Nous avions droit à un repas par jour, faute de moyens financiers. Parfois même, lors de cette campagne électorale, nous nous contentions de sandwiches. Alors nous démentons avoir reçu un seul franc de Lamine Diack. » 

Matar Diop qui parrainait une finale de football navétanes à Mbacké d'ajouter que l'ex-patron de l'Iaaf avait plutôt l'ambition de faire revenir le parti socialiste au pouvoir.  « Il a bien fait de dire '' qu'il  n'a vu le Président Macky Sall qu'après la victoire de 2012. Son objectif était le Ps et le soutien qu'il a apporté lors de l'élection de Khalifa Sall est suffisamment illustratif. » Les jeunes de la Cojem invitent Lamine Diack à prononcer un discours plus clair. « Nous ne pouvons pas accepter qu'en si bon chemin, des déclarations aussi floues et mitigées viennent saper de durs labeurs. Le Chef de l'État s'est battu ces deux dernières années pour achever les chantiers entamés dans les cités religieuses de Touba, de Tivavouane...  Il n'est pas question de laisser droit à des commentaires et déductions désobligeantes parce qu'une personne respectable a dit des choses », a conclu le jeune responsable apériste...
Vendredi 18 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :