L'international sénégalais Abdoulaye Diagne Faye cité dans un scandale d'investissement douteux par le fisc britannique


L'international sénégalais Abdoulaye Diagne Faye cité dans un scandale d'investissement douteux par le fisc britannique
Diagne Faye serait-il empêtré dans un scandale en Angleterre ? On aurait tout souhaité à notre cher international sénégalais, talentueux milieu de terrain de la génération 2002, sauf ça. Qu’est-ce qui se passe ? En effet, The Times, un tabloïd anglais, a lâché ce samedi une petite bombe. Wayne Rooney pourrait être contraint à verser 3,5 millions de livres (près de 3,9 M€) au fisc britannique suite à des investissements douteux. L’Anglais aurait utilisé Invicta 43, une entreprise qui propose des allègements fiscaux à ses clients fortunés en achetant des droits de films, afin de mettre à l’abri près de 12,5 millions de livres (13,9 M€). Un placement qui lui aurait permis d’éviter légalement l’imposition sur ses 4 millions de livres de salaire annuel à Manchester United pendant trois ans.
Quel est le rapport avec Diagne Faye alors ? Selon Footmercato, l’opération ne serait pas si légale qu’elle en a ̀l’air, et Wayne Rooney pourrait donc être rattrapé par la patrouille. Mais ce n’est pas le seul. Cette affaire regroupe près de 225 investisseurs, et notamment l’ancien défenseur de Manchester United, Wes Brown, et le Sénégalais Abdoulaye Faye, passé par le RC Lens et Stoke City. Même problème pour Gareth Southgate, nouveau sélectionneur de l’équipe d’Angleterre suite au limogeage de Sam Allardyce après le scandale de corruption, également dans le viseur du fisc pour des investissements similaires.
Contrairement au sénégalais, c’est la cinquième fois en quatre ans que les autorités fiscales contestent les investissements réalisés par Wayne Rooney, déjà visé par le fisc pour des investissements dans des films dirigés par Ingenious Media, et deux autres dans des centres de données, appelés Waverton et Cobalt. « Les affaires fiscales de Wayne ont toujours été menées en pleine conformité avec la loi », a déclaré un porte-parole du joueur, qui n’aurait toujours pas été alerté de sa situation et donc reçu aucune demande formelle de remboursement pour le moment. Reste à savoir ce que décidera le fisc britannique...
Mardi 11 Octobre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :