L'interdiction des manifestations: «C’est nul et non avenu» (M23)


L'interdiction des manifestations: «C’est nul et non avenu» (M23)
DAKARACTU.COM  Les leaders du M23 sont montés au créneau pour dénoncer l’illégalité de  l’arrêté du ministre de l’Intérieur interdisant toute manifestation du 26 au 30 janvier en vue de permettre aux juges du Conseil constitutionnel de se prononcer en toute quiétude sur la validité des candidatures à la présidentielle. Le Mouvement des forces vives du 23 juin (M23) considère cette décision comme nulle et non avenue. Toujours sur le pied de guerre, Alioune Tine et ses  camarades ne comptent pas fléchir face à une telle décision d'Ousmane Ngom.
Jeudi 26 Janvier 2012




1.Posté par BARGNY le 26/01/2012 12:49
Aliou Sow Ministre Décentralisation
S.O.S.
Les Agents Municipaux de la Commune de Bargny sont restés 4 mois sans salaire.
A quand la Délégation spéciale ?



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016