L'intégrisme sénégalais


L'intégrisme sénégalais
Lorsque le président de la république appelle les Sénégalais à garder l’œil ouvert et à tendre finement l’oreille sur tout mouvement suspect à l’intérieur du pays, il ne s’agit ni plus ni moins que d’un aveu sur la vulnérabilité de notre territoire, aux frontières poreuses avec le Mali voisin où les Islamistes n’ont pas fini de guerroyer avec l’armée française. « Vous verrez des prêcheurs venus d’ailleurs, il faudra les dénoncer et en informer les autorités administratives pour que des mesures soient prises», disait-il sur un ton ferme il y a quelques jours. Une détermination accentuée par l’envoi de troupes sénégalaises sur le front pour barrer la route à la peste intégriste, mais aussi aux fins de prémunir le Sénégal contre un «islam violent qui foule aux pieds les droits de l’Homme, les droits des femmes, qui tue» .

Les intégristes musulmans menacent-ils le pays? Oui est-on tenté de dire compte tenu de sa situation géographique, entouré qu’il est par le Mali à l’est et la Mauritanie au nord. Deux pays qui abritent des foyers de groupes islamistes radicaux sans compter l’existence au Sénégal depuis de longues années de mouvements salafistes qui jettent un autre regard sur la religion, calqué sur le courant wahabite, importé de l’Arabie Saoudite.

Une idéologie religieuse qui prône l’application de la loi islamique sur l’espace publique pour régir la vie du citoyen.

Ses adeptes tirent sur la couverture de la sounnah pour proclamer qu’une foi islamique ne serait totale et sincère que dans la copie, par le croyant, de la loi immuable de Dieu et de la tradition prophétique. Une porte ouverte à toutes les dérives.

Au nom de cette loi que l’on dit suivre littéralement les yeux fermés, l’on n’hésite pas à lapider à mort les femmes adultères, à couper la main aux voleurs, à empêcher toute diffusion de la musique, à marier les jeunes filles même précoces, à ostraciser avec dédain les minorités religieuses …

Une pratique de la religion d’un autre âge telle que la tyrannie vécue depuis quelques mois par nos frères maliens du nord.

Et pourtant, dans sa livraison du 07 juillet 2012 le journal Le quotidien nous dévoilait à travers une enquête bien fouillée l’existence d’une filière fondamentaliste qui a établi ses quartiers à Pikine et à Colobane par le truchement de ses mosquées avec des ramifications jusqu’à Serrekounda. Des groupes apparemment bien surveillés par les radars de la police et infiltrés par les renseignements généraux. Beaucoup d’entre nous qui ont fréquenté les universités sénégalaises peuvent d’ailleurs témoigner de cette floraison d’imams aux prêches incendiaires et radicales, appelant à l’institution d’un islam absolu comme le seul modèle de société viable. Avec dans leur rang des pratiquants aux longues barbes entourant la moitié du visage et aux pantalons retroussés, on se croirait sortis directement des montagnes de Kandahar.

Toutefois, avec la sortie récente d’un groupe de soi-disant imams devant nos écrans pour dénoncer l’atteinte à la pudeur dont sont coupables une danseuse exhibant volontairement sa petite culotte et une jongoma victime de sa postérieure exagérément proéminente moulée dans un legging transparent , n’assiste-t-on pas à une autre forme d’intégrisme ? En demandant leur audition et éventuellement leur inculpation, on s’entraîne inévitablement sur un autre terrain glissant d’intolérance et d’atteinte aux libertés individuelles.

Une punition exigée par un groupe de vieux enturbannés qui se présentent comme les gardiens de nos mœurs et qui ont peut-être réussi le test de la moralité en poussant ainsi l’outrecuidance jusqu’à se prévaloir du droit de juger de qui doit passer sous la guillotine à cause de son accoutrement irrévérencieux.
Est-ce qu’il n’y a pas au Sénégal assez d’air à respirer pour tout le monde? Assez de mosquées et de lieux de retrait pour que ceux qui destinent leur vie à l’ascétisme les fréquentent en permanence, retranchés de nos mondanités jugées illicites?

C’est à la limite absurde de voir quelques fanfarons sortis d’on ne sait où se permettant de s’attaquer à des femmes sans défense, happées par la cupidité des photographes alors qu’il y a bien évidemment à boire et à manger dans la légèreté des mœurs à des niveaux insoupçonnés surtout auprès de certains guides dits religieux à qui de jeunes désoeuvrés ont confié l’absolution de leur âme. Que fait-on de ces bordels qui essaiment dans presque beaucoup de quartiers de la capitale? De ces bandits à col blanc qui ont longtemps pillé la république avec la complicité de certains marabouts? De cette hypocrisie à la limite pathologique qui minent nos comportements quotidiens?

D’ailleurs, tout ce tintamarre autour d’une paire de fesses et devant un vagin quoique caché n’illustre-t-il pas une sorte de désorientation collective d’une société qui ne sait plus à quel bout de culture s’accrocher? Un écartèlement violent entre les débris du passé et l’envie de ne pas rater les libéralités excentriques du présent.
On aime crier sur tous les toits la pureté de notre «culture sénégalaise» faite de pudeur, de discrétion, d’humilité et que sais-je encore? Mais celle-ci n’est hélas pas figée dans le temps et dans l’espace. Elle est aujourd’hui au carrefour des traditions ancestrales victimes d’effritement et d’usure, et de l’assujettissement à une modernité avec tous ses abus. Une modernité parfois douloureuse et à laquelle nous ne nous étions préparée.

Quoiqu’il en soit, un retour en arrière ne se fera jamais malgré tous les suppliciés que nous cause «l’occident» , qui a le dos large pour nous dédouaner plus facilement de nos propres fragilités et de nos incohérences.

Malgré nos plaintes interminables, le remède est de vivre et de laisser vivre.

Vivre selon nos croyances et nos convictions dans l’humilité et dans la quête perpétuelle au bien-être intérieur et à la propagation de l’Amour et de l’acceptation de toutes les différences sans distinction de couleur, de sexe et d’origine. Chercher la grâce divine dans notre propre vécu quotidien et dans nos interminables défaillances et non dans la «petite paille» qui empêche à notre voisin de bien voir.

Se venger est de l’individu, punir est de Dieu.

Lamine Niang, Montréal
nianlamine@hotmail.com
www.lamineniang.blogspot.ca
















Lamine Niang




Samedi 19 Janvier 2013
Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par webmaster10 le 19/01/2013 10:52
Création de Sites Internet à des Prix défiants toute Concurrence.

Contact: 77 719 49 73.

10.Posté par Nouveau au Senegal le 19/01/2013 10:44
Nouveau au Sénégal

Comment Obtenir des Applaudissements Enthousiastes — même une Standing Ovation —à chaque fois que vous parlez ! Ce Séminaire sur le Développement Personnel Nouveau au Sénégal par son caractère Subliminal à travers l’Hypnose et la Programmation Neuro Linguistique que nous pratiquons lors de nos rencontres d’Eveil Psychologique, va vous aider à prendre la parole en public.

Vous pourrez parler sans avoir Peur!

Découvrez une méthode Unique pour maîtriser votre voix et vos prises de parole. Inscriptions: patricia851@live.fr 00221 77 035 51 95.

Notre cabinet avec son système de cours progressif, sa pédagogie et son incomparable richesse apporte cette nouvelle technique de Développement Personnel avec toute son Efficacité.

A vous de faire le premier pas ! Ecrivez nous, ou appelez nous si vous désirez transformer votre personnalité !

gsi_gsi@ymail.com / 00221 77 035 51 95

www.gsicoaching.blogvie.com

9.Posté par bilal le 19/01/2013 10:41
Nani, essaye donc de me faire appliquer ton islam de chien fou et tu prendras des coups de gourdin!

Le Sénégal n'a pas besoin de ces imbéciles qui veulent couper des mains, des pieds, lapider et tuer au nom de Dieu.

8.Posté par Moussaka le 19/01/2013 10:24
Qui possède ton esprit te possède.On est musulman, nègre et on refuse tout islam qui n'accepte pas Cheikh Ahmadou Bamba,voire sa supériorité sur tous les idéologues, théologiens,mystiques,etcc... de l'islam.Qui possède ton esprit te possède.Donc nous mourides ,on refuse toutes ces aneries importées (wahhabisme,salafisme,etc..).

7.Posté par baba le 19/01/2013 10:01
salam cher frers j vou conseille de penser a Dieu é o jr de la resuréction lé sunite on été tjr présen o sénégal com tou lé otr tarikha.ils son sénégalé com vou otr.lé presiden a vré dir n ce son jmé soucié de lislam.7 idé du terorism né puremen kune invention americaine é occidental.celui ki crin vrément Dieu agira tjr conformemt ala voi de lislam.lslam é unik soyon uni é vincro ensembl toute voi pernicieuse

6.Posté par el hadji2a le 19/01/2013 09:27
salam,
en lisant votre article j'ai vraiment eu de la tristesse et de la pitie,pour quelqu'un qui se nomme musulman,et qu'il porte le nom du prophete de L'ISLAM al'amin ''lamine'' (celui qui est sur envers son SEIGNEUR et aussi envers les personnes ).
vous les soi-disant journalistes,c'est vous qui semez la confusion dans tous les domaines par vos meconnaissances.vous devez encore beaucoup apprendre surtout quelqu'un comme toi lamine qui ne connait rien du tout de L'ISLAM ,quel domage.
un conseil,tu doit te repentir envers ton SEIGNEUR par tes ecrits qui attaquent et sabotent la RELIGION DU TOUT PUISSANT.
OH ! ALAH NOTRE SEIGNEUR LE TOUT PUISSANT nous vous demandons la paix dans tous les pays musulmans et a notre petit pays le senegal et preserve nous des hypocrytes de musulmanes qui sont tres proches des toubabs mecreants.
amin amin amin

5.Posté par LEBONSENS le 19/01/2013 09:19
Hélas, nos dirigeants Africains ont préfréré piller nos finances pour s'acheter des bolides de luxe, villas hollywoodiennes, immeubles, monuments et sociétés à létranger... Résultat: nos hopitaux, armées et sécurité de nos pays sont nuls, on refait appel à l'ex colon. Sankara et NKrumah doivent se retourner dans leur tombe.

4.Posté par dede le 19/01/2013 09:14
je trouve nani bien naif sur les realites senegalaises
le president a bien raison de demander la vigilance
n oublions pas que l hydre avance face cachée et bien koin des vraiotidien édifiants valeurs de l islam
réfléchissez et voyez le qu

3.Posté par net le 19/01/2013 09:04
Si vous voulez le wifi sur le keugui kheweul (512k) pour conecté vos iphone, ipad, téléphone etc...
contacter moi, kelk soit votre modem (livebox, d-link,netgear,linksys, Tp-link etc...), et pour tout vos problèmes wifi avec moi c'est résolu (inchaAllah)
satisfaction garantie mon numéro 77 459-31-26/ 70 804 37 68 ou m o d e m r o u t e u r @ g m a i l . c o m skype: wifinet. net
profitez de la liberté qu'offre le wifi et surfer sur le net en toute liberté n'importe où à l'intérieur de vos maisons.

2.Posté par Nani le 19/01/2013 08:45
Bonjour ,
J'ai lu votre article avec attention et objecivite .
N'est pas le devoir d'un chef d'etat de proteger tous les fils de la nation sans distinction de race , d'ethnie ou de religion ? Y a til une loi au senegal qui interdit une liberte de culte?
En lisant ces derniers temps la presse on se croirait dans un meme qui n'est pas a 95% musulmans 3 Si ce sont les musulamns qui se posent des questions sur l'islam, cela pose un reel probleme.
commen peut etre musulamn et croire qu'il ya un islam violent ou un islam qui agresse les droits des gens ?
Qu'on soit a MOntReal ou aux USA ou dans un autre pays ne veut pas dire exporter les memes valeurs dec es pays qui ne partagent pas avc nous la meme histoire ou la meme civilisation avec nous.
La liberte oui mais dans le respect de nos traditions civilisations .
Le salafiste mon cher n'est juste que le retour au coran et a la sounna. Au senegal l'islam est domine par les soufis . Libre a chacun de croire a ce qu'il veu dans le respect .
La maniere donr existe les ecoles dans la banlieue ou ailleurs et de la meme sorte que pillule les mulitude de dahiras et autre courant souffis . A s tu deja entendu les salafismes creer un probleme dans ce pays ?
Si on est honnete la reponse est non , ne pas croire aux souffiste ne veut pas dire qu'on est integriste .
Salfisme et souffisme existe au senegal et chacun mene son chemin san probleme , donc n'evoquez pas ou ne creer pas de problemes qui n'existe pas .
L'etre humain est libre dans son choix le chemin qu'il veut engager dans la religion et si nous musulman assimule salafisme au terrrosisme ou a l'integrisme ? Le complex commence a apparaitre . L'islam n'est ni violent ni integriste mais peut chosisir de vivre sa foi en se basant uniquement sur le coran et la sunna et nul ne peut retirer ceci de notre coeur quelque soit les moyens utilises .
Chers internautes , ne nous profitons pas a travers le probleme au mali e commencer a dire du n'iporte quoi ou vouloir etre des experts en tout .
La police et les services de renseignements sont la pour la securie du territoire laissons leur faire leur boulot .
Aux USA il ya eu le patriot act apres le 11 septembre qui consistait a denoncer tout individu suspec . Qu'estce que ca amenait la confusison et a cree plus de problems dans les relations entre voisns et la mefiance et maintenant ils nene parlen plus parcque c un echec .
Et voila au sengal tout d'un coup des pseudo intellectuels se levent et crien a tord et a travers en utlisant des mots salafismes , wahabismes qu'ils saven pas la signifiaction.
Ces gens sont comme toi et moi qui eouverent pour le developpement de leur pays , la survie de leurs familles et qui se prennent come ligne de conduite el coran et la sunna . On ne peut pas partager la meme pensee ou les memes ideologies avec tout le monde .
Retournes a l'ere de la philosophie tu verras que elle s'est developee c'est par ce qu'eele a toujours combattu par l'eglise mais malgre tout ca le courant philosophique a tenu et senseigne dans toutes les universites du monde.
L'islam doit etre enseigne partout et le premier responsable doit etre l'etat qui ne doit pas marginaliser ceux qui ont vont les ecoles coraniques ou les arabsisants , il faut les integrer , les faire sentir que ce sont des citoyens qui ont competitif ,comme tout le monde .
Maias malheureusement on ne les integre pas , leur diplome n'est pas reconnu et ne se onst recrute dans la fonction publique et leurs ecoles ne sont pas subventionnees.
Ces gens gens ont paticipes comme tout citoyen a l'election du President Macky Sall donc l'etat s'il investit dans leur ecole , les encadre et les forme , les nombreuses suspicions fausses en leur encontre va disparaitre .
Voila quelques aspects et solutions qu'il faut et non pas etre la a soulever des debats a ne rien dire .

Mondernier mot c'est ce quidisent salafismes ou wakhabismes sont violentsdoivent reourner et etudier l'islam et ils comprendront que ce n'est rien d'autre que l'Islam dans sa globalite et comprehension et non l'usage des groupes qu'on voit a la tele commettre des attentats ou violent des filles .
Un msusualam quelqu'il soit ne doit comettre l'insjsutice , le viol , les trafics de drogue ou de tabac ou autre...
Reflechissez quand vous entendez que tel chef de AL QAUIDA est traficant de drogue ou son movement viloe ou tue des innocent et on dit qu'ilest salsafiste ou wakahbite . Ca fait rire car tout ca est interdit par le coran et la sounna donc ne peutpas venir du salafisme ou du wakhabisme meme si des gens utilisent leurs noms.
Retournons a la lumiere du coran et de la sounna et apprenons pour comprendre le message de l'islam et developpons nos pays dont il ya beaucoup d'urgence et surtout l'Afrique qui a du retard au lieu de nosu perdre dans les tenbres de la vilonce et du parler au lieu de travailler .
Merci

1.Posté par Moussaka le 19/01/2013 07:04
Le meilleur rempart contre l'intégrisme arabo-musulman:les baye fall et leurs gourdins.

1 2


Dans la même rubrique :