L'hommage de Macky Sall au défunt chef de sa garde rapprochée : "Boubou Sy était considéré comme un membre de ma famille, un de mes enfants l'a pleuré toute la nuit d'hier"


L'hommage  de Macky Sall au défunt chef de sa garde rapprochée : "Boubou Sy était considéré comme un membre de ma famille, un de mes enfants l'a pleuré toute la nuit d'hier"
DAKARACTU.COM - Mérité a été l'hommage rendu par la nation à feu l'adjudant Boubou Sy. En effet, hormis le chef de l'Etat qui a du surseoir à ses audiences, le Premier Ministre, l'ensemble des ministres du régime, les généraux, officiers, sous officiers, bref, c'est à croire que toute la République s'est retrouvé ce lundi en début d'après midi à la morgue de l’hôpital Principal. Qui s'est révélé exigü pour contenir cette marée humaine qui s'était déplacée aux fins de dire "Adieu" à l'adjudant Boubou Sy qui a accidentellement rendu l'âme dimanche dernier vers le village de Keur Martin.

Feu Boubou Sy laisse orphelins une veuve et trois enfants, dont un de...5 mois

Étreint par l'émotion, le Président de la République a difficilement livré un témoignage somme toute pathétique à l'égard de son regretté garde du corps. Se perdant dans les superlatifs, l'actuel Chef suprême des armées a rappelé son compagnonnage avec l'adjudant Boubou Sy, alors qu'il était Premier Ministre.
Selon le Président de la République, feu Boubou Sy "avait un sens du devoir et de l'honneur et jamais il ne m'a sollicité pour quoi que ce soit. Ses capacités de commandement, son humanisme ont fait que nous n'avons été séparés que lorsque je quittais mon portefeuille de Président de l'Assemblée".
Et celui qui tient les manettes du pouvoir exécutif de se rappeler avoir sollicité le Haut Commandant de la Gendarmerie au seuil du deuxième tour de la récente Présidentielle aux fins de s'attacher encore les services de son garde du corps Boubou Sy. Lequel est donc resté collé à ses basques, assurant le lourd fardeau de la protection du candidat Macky Sall. Naturellement, le compagnonnage a continué avec l'avènement de Macky Sall à la magistrature suprême.
L'adjudant Boubou Sy gravira au fil du temps les échelons, puisqu'il était devenu suite à des stages, le chef de la garde rapprochée du Président de la République.
Dans son témoignage, Macky Sall révélera : "Boubou Sy était considéré comme un membre de ma famille, un de mes enfants n'a même coupé le jeûne, il l'a pleuré toute la nuit d'hier"
Et le Président de conclure pour demander aux et aux autres de prier pour le repos de son âme et que Dieu l'accueille dans son Paradis céleste. "En tant que croyants, nous nous plions à la volonté divine et nous devons garder de l'espoir, car le défunt Boubou Sy avait jeûné et a rendu l'âme dans l'exercice de ses fonctions, comme par miracle le jour de Leïlaloul Khadry".
A noter que feu Boubou Sy a été élevé à titre posthume par Macky Sall, au grade de chevalier de l'ordre national du Lion.
Il repose désormais au cimetière musulman de Pikine et laisse derrière lui une veuve et trois enfants dont un de ...5 mois. Que la terre lui soit légère!
Lundi 5 Août 2013




1.Posté par Pere Ndiaye le 05/08/2013 22:30
un homme effacé et respectueux que le bon Dieu l'accueille dans son paradis

2.Posté par Cissokho le 06/08/2013 00:00
C'est une grande perte pour la nation, que son âme repose en paix et que dieu l'accueille dans son paradis. Prions dieu que les autres blessés se rétablissement le plus rapidement possible. Je me présente mes condoléances à toute la nation et au président de la république et sa famille



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016