L’heure est à la sérénité !


L’heure est à la sérénité !
Le cercle des Soufis, instruit par les graves révélations qui ont fini par nous convaincre, combien  l’ancien régime a mal géré ou plutôt pillé notre pays, appelle la Justice sénégalaise à faire preuve de fermeté, de sérénité et de loyauté aussi envers le peuple sénégalais, pour la défense et la sauvegarde de ses intérêts bien compris. Mais malgré tout,  il souhaite que cette affaire soit traitée équitablement sans parti pris ni aucune entorse aux  règles et fondements  du Droit, donc que justice soit rendue sans faiblesse coupable ni cruauté inutile. Ce qui veut dire que tout soit fait dans les règles de l’art, pour qu'il y ait un procès équitable ; mais toutefois, dans la rigueur et la fermeté pour cette affaire judiciaire, qui défraie tant la chronique.
Le dossier de l’enrichissement illicite est en effet un test de grandeur nature pour le régime actuel, mais aussi pour le président de la République, au regard de ses promesses  et engagements de campagne électorale, relatifs à cette affaire de biens mal acquis. Par conséquent, les Sénégalais de bonne foi qui n’ont rien à se reprocher doivent laisser l’Etat par le biais de la Justice mener jusqu’à son terme, cette affaire que les gens de l’anciens régime  et leurs souteneurs intéressés cherchent ou veulent politiser et non comme celle qui concerne toute la Nation sénégalaise, qui a été spoliée de ses biens.
Le cercle des Soufis exhorte les forces  sociales, en particuliers les marabouts et surtout ceux considérés comme des régulateurs sociaux,  à s’abstenir de toute intervention en faveur de l’un quelconque, parmi les incriminés dans ce dossier. Que ces derniers laissent la justice faire son travail le plus normalement du monde, sans injonction ou ni immixtion de qui que ce soit, et qu’aucun obstacle ne lui soit dressé dans le but d’empêcher arbitrairement la manifestation de la vérité au grand jour.
Dans cet ordre d'idée, les Soufis se félicitent  de la ferme  volonté du gouvernement qui est  résolument déterminé à  récupérer tous les biens indûment acquis par qui que ce soit et, où qu’ils puissent se trouver. A cet effet, et pour dénouer une affaire d’une telle envergure, par la gravité des faits, l’Etat a l’obligation de  faire tout son possible pour se serrer les coudes et faire agir la solidarité gouvernementale à tous les niveaux et de tout temps. Ceci est une exigence indispensable pour sa cohésion dans le fonctionnement. Et pour la réussite d’une telle tâche hautement patriotique, le gouvernement doit absolument soigner ou plus exactement parfaire sa communication, en son sein d’abord et ensuite, en direction de l’extérieur, il y va de sa crédibilité.
La ministre de la Justice et Garde des sceaux qui fait un travail remarquable ne doit pas répondre à tout bout de champ, à toutes les rumeurs et attaques émanant sans aucun doute de ceux-là, qui sont traqués et qui cherchent une issue de sortie par tous les moyens, même par celles inimaginables. Donc, qu’elle soit moins expansive et  fasse l’économie de son temps, qui se limiterait strictement à l’essentiel. Ainsi, elle portera ses réponses et s’adressera de façon générale à tous ceux qui veulent ou cherchent à entraver sa volonté inébranlable, sa démarche républicaine et patriotique, et son action qui n’est guidée que par le Droit. Et par ailleurs, quels que puissent être ceux-là, elle devra rester ferme sur ses positions pour mener à bien sa tâche, ce qui ne fera que la rendre plus rigoureuse et digne de confiance.
Les Soufis estiment que la ministre  de la justice doit adresser ses mises en garde à tous les Sénégalais sans exception, pour qu’on la laisse faire son travail convenablement et en toute objectivité, mais qu’elle n’ait pas à choisir de cibles particulières. Il  est bien vrai que, ce sont généralement les marabouts qui ont l’habitude dans de pareils cas, d’intervenir en faveur de leurs talibés très souvent trempés dans des affaires louches. A cet égard, ils recommandent instamment la sagesse aux marabouts, pour qu’ils observent la neutralité et les enseignements du Saint Coran à l’égard de ceux qui s’accaparent à leur seul profit, des biens appartenant à la collectivité. Par conséquent, qu’ils s’abstiennent absolument dans ce cas précis, d’entraver de quelque manière que ce soit l’action des pouvoirs publics et notamment, de la Justice, à accomplir leurs tâches et prérogatives en toute indépendance pour uniquement la sauvegarde de l’intérêt du peuple sénégalais.
Toutes ces agitations actuelles, de certains mauvais perdants qui ont mauvaise conscience d’avoir pillé notre pays, ne doivent pas nous faire oublier leur triste passé tout récent et tout le mal qu’ils nous ont fait subir hier. En fait, l’objectif unique visé ici, est de nous détourner des problèmes essentiels et urgents de l’heure et pour nous empêcher de découvrir en fin de compte les dégâts et autres catastrophes qu’ils causés dans le pays. Voilà pourquoi, les Sénégalais doivent appuyer toute action positive du Gouvernement qui va dans le sens de clarifier la gestion nébuleuse du Pouvoir de Wade, mais également que cela servent de leçon et un cas de jurisprudence pour les autres dirigeants à venir de notre pays.

Serigne Fallou Dieng
Jeudi 18 Avril 2013
Dakaractu




1.Posté par bafankoulo le 18/04/2013 03:49
allez vous faire foutre !
c pa la peine de donner son cul a macky sall !
allez tous au diable

2.Posté par Paul kane le 18/04/2013 05:29
Si vous êtes de bons musulmans vous n'accuserai pas de la sorte l'ancien régime sans preuves. Il faut arrêter!!!! Moi j'ai voté pour macky, mais je me rend compte que depuis son accession au pouvoir il veut abattre tous les opposants potentiel en 2017 au lieu de régler les problèmes des sénégalais. Qui peut croire un seul instant que Dubaï port appartient a karim wade. Ça suffit arrêter de nous prendre pour des cons. Nous voulons un Sénégal émergeant et basta !!! Vive le Sénégal



Dans la même rubrique :

AIDA CHERIE - 22/05/2015