L’étrange politique étrangère du Sénégal face à la crise au moyen orient : Gronde face à l’Iran et sourire à l’Arabie Saoudite


Le moyen orient vit des moments intenses de crises profondes avec une escalade de violence qui atteint chaque jour qui passe des proportions plus qu’inquiétantes. Face à cette situation de quasi guerre ouverte entre le Royaume d’Arabie Saoudite et la république islamique d’Iran, le Sénégal semble avoir pris fait et cause pour le royaume géré par la famille Saoud. Une telle attitude nous amène à nous interroger les motivations profondes de notre pays qui ne fait plus dans le diplomatiquement correcte.  
En effet, face à cette tension au moyen orient, l’on est tenté de s’interroger au nom de quel droit international le Sénégal prend-il fait et cause pour l’Arabie Saoudite ? La réponse coulerait même de source puisque le constat est plus qu’éloquent face à l’étrange politique étrangère du Sénégal qui n’hésite pas à gronder la République Islamique d’Iran en  convoquant son Ambassadeur à Dakar, Son Excellence Monsieur Einollah GHASHGHAVY ce jeudi 7 janvier 2016 au Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur. Audience au cours de laquelle, le gouvernement lui a exprimé les vives inquiétudes du Sénégal devant l’escalade de la violence et les développements de la situation qui pourraient gravement compromettre la sécurité et la stabilité de cette région névralgique du monde.
Alors de l’autre côté c’est plutôt le sourire qui est servi au Royaume d’Arabie Saoudite qui vient de bombarder l’Ambassade d’Iran au Yémen « blessant grièvement  un des gardes ». Mieux ou pire le Sénégal à travers son ministère des Affaires Étrangères a vivement condamné les attaques contre l’ambassade du Royaume d’Arabie saoudite à Téhéran et contre son consulat à Machhad qui constituent une grave violation du droit international, notamment la Convention de Vienne de 1961 sur les relations diplomatiques et celle de 1963 sur les relations consulaires. Par même occasion, oublieux de la violation quasi quotidienne des droits humains élémentaires qui s’sévissent au royaume des Saoud avec des lapidations, des exécutions dont le plus récent et celle de l’Imam Chiite Nimr Baqer al-Nimr. 
En appelant à la désescalade de la tension et au retour à la normalité au Moyen-Orient,  le Sénégal devait se garder de faire dans «le deux poids deux mesures » en essayant justement de mener une politique diplomatiquement équilibrée, compte tenu de son rôle éminent au sein de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI) en travaillant au mieux de faire baisser la tension, mais également ne pas envenimer la situation de guerre dans cette partie du monde déjà meurtrie.
 
Jeudi 7 Janvier 2016
Dakaractu




1.Posté par Patriote le 07/01/2016 21:46
Ceci est tres grave. Nous sommes embarques dans un bateau sans direction. Macky, Tu dois tester neutre.

2.Posté par Atypico le 07/01/2016 22:33
L'argent serait - il LE PREMIER motif de cette politique extérieure "belliciste" pour l'équipe dirigeante soucieuse de convaincre la population que le PSE n'est pas qu'une illusion électoraliste ?

3.Posté par Ngooor le 08/01/2016 07:17
À ton déjà convoqué un ambassadeur d'Israel au Senegal, pour lui signifier que la violence quotidienne et les meurtres contre les jeunes palestiniens sont inacceptables?

4.Posté par dragon le 08/01/2016 15:42
normal Liran est un pays musulman chiite alors que larabie saoudite est sunniite comme nous dailleurs nous somm des musulmans sunnite cest pour cela que le senegal soutient larabie saoudite au lieu des iraniens qui je rappele ces iraniens nont pas hesiter a fournir enormement darmes a yaya jammeh pn ne sait pour quel raison qui avait deja au temps de abdoulaye wade mis fin a nos relations diplomatiques avec eux

Un musulman chiite nhesite pas a decapiter un musulman sunnite parce quil le considere comme un mecreant il faut que les gens le sachent

5.Posté par ndiaye gaindé le 08/01/2016 16:09
la famille saoud est une bande de terroriste et complote contre des pays musulmans aulieu d'aider la palestine.
autorité sénégalaise de grace le senegal est et restera neutre sur ces questions géopolitique sensible....arretez l'hypocrisie le cheikh chiite executé ne réclamer que la democratie a visage decouvert et proner la non violence.
je suis sunnite mais je soutien l'iran contre ces bandes de mécreans

6.Posté par Boucar Amacodou NGOM le 08/01/2016 19:15
Un Ministre des AE toujours saoul
SanS Baccalaurest , license OU Master
Un gougnaffe de premiere , CE mankeur menteur



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016