L'"erreur 53", le cauchemar des propriétaires d'iPhone 6

En tentant de mettre à jour le système d'exploitation de leur appareil, des milliers de détenteurs d'iPhone 6 et 6+ se sont retrouvés avec un téléphone totalement bloqué. Et rien n'y fait...


Selon le quotidien britannique The Guardian qui a fait état du problème dans son édition du 5 février, seraient concernés les propriétaires d'iPhone 6 et 6+ qui ont fait réparer l'écran ou le bouton principal de leur smartphone, équipé d'un capteur d'empreinte digitale (le module Touch ID), par un organisme non agréé par Apple. 

L'erreur 53 existait déjà depuis 2014 mais elle se serait davantage répandue depuis le lancement d'iOS9 en septembre 2015. Lors de la mise à jour, iOS vérifie que le capteur Touch ID correspond aux autres éléments de l'appareil, et ce afin de "garantir la sécurité de votre appareil et des fonctionnalités iOS associées à Touch ID", s'est défendu Apple.

Sabotage
Résultat? Si iOS9 détecte que les éléments ne correspondent pas, l'iPhone se bloque et devient totalement inutilisable, bon à jeter à la poubelle. Ainsi, ceux qui se sont rendus dans un Apple Store pour exposer leur problème en espérant y recevoir une assistance se sont vus conseiller d'acheter un nouvel appareil, Apple refusant de prendre en charge la réparation. Ou quand la marque à la pomme sabote volontairement votre téléphone parce que vous n'avez pas fait appel à un réparateur officiel... 

Conseils
Deux conseils s'imposent dès lors pour éviter d'être victime de cette "erreur 53": évitez de faire réparer votre iPhone 6 ou 6+ par un réparateur non-officiel et si, c'est déjà fait, évitez d'installer iOS9. Un utilisateur averti en vaut deux.
Mardi 9 Février 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :