L'épouse du maire de Linguère contribue grandement à la réussite de la finale de Navétanes parrainée par son époux.

Pas si sûr que s’il y avait un sondage de popularité auprès de la Jeunesse de Linguère, le maire de la Commune damerait le pion à son épouse.
Pour cause, la first lady de Linguère, de par les nombreux actes qu’elle ne cesse de poser dans la Ville, a fini de se tailler une place de choix dans le cœur de la jeunesse de la Cité.

Qui a encore une fois été séduite par les nombreuses surprises de Madame Gaye Wilane Ndiaye, lors de la finale parrainée par son époux, Aly Ngouille N'diaye.


Sanglée dans cet accoutrement rose et affichant un large sourire, la first lady de la Commune de Linguère garde la cote dans la Ville dirigée par son époux. Et y est vénérée comme une divinité, à cause de sa proximité avec les Jeunesses et de ses actes en faveur de celles-ci. Son nom : Madame Gaye Wilane Ndiaye. Sur la première image, le maire de Linguère, Aly Ngouille Ndiaye pose avec les jeunes du Centre de football habillés par la first lady de la Commune, pour ne pas parler de l’épouse du ministre de l’Industrie et des Mines, en l’occurrence Adjaratou Gaye Wilane.

Sur  la deuxième image, c’est l’édile de la Ville, lui-même, qui fait une démonstration de force sur son savoir-faire en termes de jonglage.

Sur la quatrième image, le maire de Linguère est sanglé dans une tenue relax qui porte également les empreintes de son épouse. Sur la sixième image, figure Gaye Wilane, Madame Ndiaye, tout en sourire, en train de distribuer le repas aux invités de son époux.
La septième image, quant à elle, se passe de commentaire. L’une des Asc finalistes, en l’occurrence l’Asc Deggo de Linguère a tenu à féliciter la Première Dame de la Ville, pour son appui constant.
Ces mômes, au nombre de 18 autres, sont originaires de l’Asc Manko. Ils ont été habillés et dotés de fanions par leur marraine Mme Gaye Wilane Ndiaye, pour accompagner leur équipe.
Ces jeunes, vêtus de bleu, et accompagnant l’une des Asc finalistes, de la Petite enfance de Linguere. Au nombre de 18, ils sont tous habillés par la Première Dame de Linguere.

Cette dernière ne s’est pas arrêtée là. Car les filles des équipes arborant des bodys offerts, doivent elles aussi leur tenue à la first lady de Linguere.

Ce  ne sont pas seulement les jeunesses de la Ville que Mme Gaye Wilane ont habillées. Elle a également habillé tous les amis d’enfance de son époux de maire ministre, venus de tous les quatre coins du Sénégal assister la finale jouée, ce week-end, à Linguère.

Quid de ces drapeaux flottant partout? La réponse coule de source. Parce la décoratrice en chef des oeuvres du maire n’est ni plus ni moins que son épouse Mme Gaye Wilane Ndiaye.

Si le maire de Linguère a dû casquer 36 millions F Cfa pour doter les stades municipaux de Dahra et de Linguère en projecteurs, déjà fonctionnels, sa douce moitié n’est pas en reste. Au motif qu’elle a décoré les projecteurs. D’où cette chanson dédiée au couple par les populations de la Commune : le maire éclaire les Stades, son épouse décore.

Sur cette dernière image, le maire, informé que tout le port vestimentaire des jeunes pensionnaires du Centre de football, des filles, de certains ramasseurs de balle, ainsi que la décoration des lieux portent les empreintes de son épouse, n’a pu dissimuler sa fierté et son contentement. C’est tout le sens qu’il faut donner à la grosse banane qu’il affiche, en saluant ces enfants. C’est dire que derrière tout grand homme, il y a une grande dame.

Actusen.com




L'épouse du maire de Linguère contribue grandement à la réussite de la finale de Navétanes parrainée par son époux.


L'épouse du maire de Linguère contribue grandement à la réussite de la finale de Navétanes parrainée par son époux.
Mardi 3 Novembre 2015
Dakaractu




1.Posté par Makoumba le 05/11/2015 11:34
Très bon exemple ilfaut être à côté du peuple qui vous a élu et le servir, félicitations madame.



Dans la même rubrique :