L’autre révélation des élections locales : Ces « sauts d’obstacle » qui attendent Macky pour sa quête d’un second mandat


L’autre révélation des élections locales : Ces « sauts d’obstacle » qui attendent Macky pour sa quête d’un second mandat



Le président Macky Sall doit, au-delà de la conduite des affaires du pays, tirer d’autres leçons de l’échec du premier ministre Aminata Touré dans sa conquête de la ville de Dakar. Selon ‘’La Lettre du Continent’’, les résultats des élections locales du 29 juin sont un sérieux avertissement pour Macky Sall, qui voit naître ses futurs adversaires politiques.
Car à travers la défaite de l’Alliance pour la République (APR), ce scrutin annonce, à terme, une recomposition du paysage politique national sur fond de renouvellement de l’élite dirigeante.
Comme beaucoup l’ont souligné, parmi ceux qui pourrait tutoyer le futur candidat à sa propre succession en 2017 figurent l’homme fort de Dakar Khalifa Ababacar Sall, 58 ans, et sa sœur ou camarade de parti Mme Aïssata Tall-Sall, 57 ans, qui ont su s’attirer le soutien de plusieurs opposants, dont celui de l'ex-président Abdoulaye Wade.
Le P.S. ne saurait s’opposer à leur ambition, si Khalifa Sall et Aïssata Tall-Sall se préparaient dans l'optique de la présidentielle de 2017.
A ceux-là, s’ajoutent naturellement, selon ‘’La Lettre du Continent’’, l’ancien premier ministre Idrissa Seck, 54 ans, reconduit à la tête de la mairie de Thiès, qui devrait de nouveau se positionner, tout comme Abdoulaye Baldé, 50 ans, qui vient de remporter Ziguinchor.
Mieux, nos confrères notent en embuscade, des personnalités comme Abdoul M'baye, 61 ans, et sauf sous peine d’inéligibilité au terme de son procès, Karim Wade, 46 ans qui s’est fait un nom avec son séjour à la prison de Rebeuss.
Sans compter Mimi Touré qui aiguise ses armes. Pour ou contre qui ?
Jeudi 10 Juillet 2014




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016