L’attaque de Kameubeu et le meurtre de 2 Sénégalais en Italie en exergue


L’attaque de Kameubeu et le meurtre de 2 Sénégalais en Italie en exergue
L’attaque d’un cantonnement de l’Armée sénégalaise dans la région de Sédhiou, par des éléments armés supposés appartenir au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC) et le meurtre de deux Sénégalais en Italie ont retenu l’attention des quotidiens dakarois parvenus mercredi.

Au sujet de la recrudescence de la violence en Casamance, Sud Quotidien précise que ‘’la position militaire de Kabeum dans la communauté rurale de Diacounda (Nord Bounkiling) a été prise pour cible mardi 13 décembre par des hommes lourdement armés (…)’’. Le journal relève que ‘’quatre militaires’’ ont été ‘’tués’’, ‘’d’autres capturés’’ et ‘’le cantonnement incendié’’.

Toutefois, Sud Quotidien signale que ‘’le directeur de l’information et des relations publiques des armées sénégalaises, le colonel Abdourahim Kébé, a démenti hier les informations faisant état de militaires tués mardi au cantonnement du village de Kameubeul’’. Selon la DIRPA, ‘’il y a tout au plus un blessé au cours de cette attaque’’.

Parlant de ‘’journée noire pour l’armée à Kabeumb’’, Walfadjri indique que c’est ‘’une bande d’une centaine d’éléments lourdement armés [qui] a attaqué, vers 6 heures du matin, le cantonnement militaire.

Citant une source militaire, le journal précise que ‘’le bilan provisoire fait état de 4 soldats, un blessé et un porté disparu’’. Walfadjri ajoute que ‘’les militaires se seraient même repliés dans la brousse, permettant aux assaillants d’emporter tout ce qu’ils pouvaient avant de mettre le feu au camp’’.

Le journal rapporte aussi qu’’’un deuxième groupe d’assaillants aurait fait irruption dans le village voisin de Bissari pour réquisitionner des jeunes afin de transporter le butin de guerre’’.

Tout en rapportant le démenti de la DIRPA qui affirme qu’’’aucun militaire n’a été tué’’, Le Pays au quotidien évoque de ‘’lourdes perdes ‘’ infligées à l’armée. Le journal parle de ‘’ 4 tués, 6 capturés et [d’une] vingtaine de soldats portés disparus’’.

Le Quotidien évoque un ‘’brouillard sur le nombre de victimes’’. Citant différentes sources militaires, le journal indique qu’il y a eu ‘’entre 4 et 7 morts’’. Il signale aussi la ‘’colère d’officiers supérieurs contre la réduction du budget de l’Armée’’.

Tout en soulignant que ‘’le mystère reste entier sur le bilan de l’attaque armée survenue tôt dans la matinée d’hier contre le cantonnement militaire du village de Kameubeul (…)’’, l’AS note que cet évènement survient à ‘’un moment où les troupes en service dans la région sud du pays ont le moral complètement en berne’’.

La presse quotidienne est aussi largement revenue sur le meurtre de deux ressortissants sénégalais en Italie. ‘’Un Italien tue 2 Sénégalais, en blesse 3 et se suicide’’, titre L’Observateur, précisant que le meurtrier ‘’est un écrivain, membre de l’extrême droite’’.

Walf Grand Place précise que les deux marchands ambulants ‘’ont été tués dans deux marchés de Florence, Piazza Dalmazia, dans le nord de la ville, et San Lorenzo, dans le Centre historique’’. D’après le journal, ‘’le coupable, Gianluca Casseri, est un +solitaire déprimé âgé de 50 ans’’.

Les journaux évoquent aussi le verdict de la Cour d’appel de Dakar sur le conflit opposant Landing Savané à Mamadou Diop Decroix pour le contrôle de Aj/PADS.

Le Point du jour indique que ‘’la juridiction a confirmé la peine prononcée en première instance et a condamné aux dépens la partie civile, Landing Savané’’.

Cela fait dire à Direct Info que ‘’la candidature de Landing à la présidentielle est compromise’’. Et selon L’Office, ‘’Decroix met une croix sur Landing’’.

( APS )
Mercredi 14 Décembre 2011




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016