L'application pour dire "yo" lève 1,5 million de dollars


L'application pour dire "yo" lève 1,5 million de dollars

7sur7.be Le mot "yo" peut faire gagner 1,5 million de dollars: c'est l'ampleur des financements qu'une application de messagerie mobile envoyant uniquement ces deux lettres a annoncé vendredi avoir levés aux Etats-Unis.

Parmi les investisseurs ayant apporté les fonds figurent le fonds Betaworks -qui avait notamment investi dans le site d'hébergement chez l'habitant Airbnb, la plateforme de financement communautaire Kickstarter ou encore le site d'informations BuzzFeed- et le fondateur du blog Mashable, Pete Cashmore, a précisé la société.

La startup, qui s'est très à propos baptisée Yo, a fait ses débuts en Israël avant de déménager à San Francisco, et la levée de fonds la valorise dans son ensemble à quelque 10 millions de dollars, selon les médias américains.

Son cofondateur, Or Arbel, assure qu'elle a un fort potentiel, au point de quitter pour s'y consacrer son emploi de directeur technologique de la plateforme de courtage Stox, qu'il avait également cofondée l'an dernier.

Une question de contexte
"Les gens pensent que c'est juste une application qui dit 'yo'. Mais ce n'est pas vraiment ça", a-t-il expliqué au New York Times. "Nous aimons appeler cela de la messagerie fondée sur le contexte: on comprend selon le contexte ce qui est dit". Durant le Mondial de football par exemple, les utilisateurs se sont vu proposer de recevoir un "yo" à chaque but marqué.

L'application yo est gratuite et compatible avec l'iPhone d'Apple et les appareils utilisant le logiciel Android de Google. Elle aurait déjà été téléchargée plus de deux millions de fois.

Samedi 19 Juillet 2014




Dans la même rubrique :