L'appel à un boycott européen des Mondiaux 2018 et 2022


L'appel à un boycott européen des Mondiaux 2018 et 2022
Le directeur général de la Ligue allemande de football (DFL) est favorable à un boycott européen des Mondiaux 2018 en Russie  et 2022 au Qatar, pour réagir aux soupçons de corruption lors de l'attribution de ces compétitions, selon une interview publiée ce week-end.
«75% des joueurs d'une Coupe du monde  sont sous contrat en Europe et si l'Europe dit “nous ne participons plus”, alors ça change tout», a déclaré Christian Seifert, directeur général de la DFL dans un entretien avec le quotidien allemandSüddeutsche Zeitung.
«La Fifa pourrait certes suspendre l'Allemagne, l'Angleterre, l'Italie et l'Espagne pour les trois prochaines Coupes du monde, mais cela serait alors complètement égal. Parce qu'alors il n'y aurait plus de Coupe du monde», a-t-il ajouté, précisant qu'un «boycott serait l'arme la plus efficace».
Une telle initiative n'est toutefois possible qu'à condition que l'Europe réussisse à parler d'une seule voix, «ce dont je doute beaucoup», a regretté M. Seifert qui peut toutefois compter sur des soutiens en Angleterre. L'ancien président de la Fédération anglaise de football, David Bernstein, milite pour une action similaire, mais pour la Coupe du monde en Russie. Sur la BBC, l'ancien dirigeant avait qualifié le pays dirigé par Vladimir Poutine de «totalitaire». Il avait aussi jugé le choix du Qatar en 2022 comme étant l'une des décisions «les plus ridicules de l'histoire du sport.»
Source : Le Scan sport
 
Lundi 24 Novembre 2014




Dans la même rubrique :