L’ancien ministre Hamath Sall sera enterré demain à Yoff: Retour sur un cursus scolaire et professionnel remarquables


L’ancien ministre Hamath Sall sera enterré demain à Yoff: Retour sur un cursus scolaire et professionnel remarquables
DAKARACTU.COM Des témoignages de ses proches, reviennent souvent son humilité, son amour du travail bien fait, mais surtout sa modestie. Dakaractu, voulant retracer le parcours de l’ancien ministre de l’Agriculture, Hamath SALL,  s’est renseigné sur le parcours de cet économiste de formation au cursus scolaire et professionnel remarquables.
Trois fois lauréats au concours général, le regretté Hamath Sall a obtenu le bac avec une mention Assez bien, avant de rejoindre l’université de Dakar, où il a décroché quelques années après sa maîtrise en Sciences Economiques. Toujours avide de savoir, il sera forgé dans les Instituts supérieurs de Paris, Montréal et Washington pour des formations complémentaires. Il est revenu plus tard titulaire d’un Master Degree in Economics de l’université d’Illinois aux USA.
C’est ainsi que de 1982 à 2001, il a occupé plusieurs postes de responsabilités auprès du Ministère du Plan et des Finances. De 2001 à 2007, il rejoint l’APIX où il occupe tour à tour les postes de Directeur de la Promotion de  l’Investissement et Directeur Général Adjoint. C’est en 2007, il devient Ministre de l’Agriculture pour la première fois, avant d’être consultant à la Banque Mondiale, à l’USAID et au FIDA entre 2009 à 2010.
En janvier 2010, il est le Directeur Général de l’Agence Nationale de l’Aménagement du Territoire (ANAT), avant de revenir en 2011 à son poste Ministre de l’Agriculture.
Le défunt Hamath SALL était par ailleurs membre de l’American KBN. De 2012 à sa mort, ce fut un retour à la Banque Mondiale où il occupe le poste de consultant pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.
Sa dépouille arrive, nous dit-on ce soir à 20H par vol air France. La levée du corps est prévue demain jeudi 31 Octobre, 09H à l'hôpital principal suivie de son enterrement à Yoff.
Les condoléances seront reçues à son domicile à Ouest Foire
Dakaractu renouvelle à sa famille toute sa compassion, tout en priant LE TOUT PUISSANT que le Paradis soit sa demeure éternelle. Repose en paix Hamath.
Mercredi 30 Octobre 2013
Dakaractu




1.Posté par foutaises le 30/10/2013 21:34
innalilahi wa inna alayhi radjihounn!!!

yalla nako yalla kharé aldiana firdawsi kharé fa nieup gniko djitou ak gnikoy fékki.

2.Posté par Abdoun le 30/10/2013 23:08
Voici des exemples qu'il faut montrer aux jeunes et non les lutteurs et danseurs.

3.Posté par anti évasion guinéenne le 30/10/2013 23:25
Notre très cher Sénégal est menacé et je suis inquiet. Il s’agit les plus de 2 millions de guinéens qui ont acquis la nationalité sénégalaise. OUI mes compatriotes c’est la vérité, il y a certains mêmes qui estiment qu’ils sont 4 millions partout au Sénégal et le plus grave en est qu’ils ont la nationalité sénégalaise. Ce qui veut dire qu’ils ont les mêmes droits que la population autochtone c’est-à-dire les sénégalais de souche. Ils achètent la nationalité à 25000 frs à nos corrompus agents de police. C’est vraiment dommage et je suis inquiet ; vous n’êtes pas s’en savoir que cette population s’accroit très vite à une vitesse énorme. Plus tard ils vont nous diriger, ils seront candidats à la présidentielle, ils occuperont plusieurs fonctions importantes de notre pays et surtout ils vont s’approprier de nos terres. Dans ce cas ce sera fini pour le Sénégal. J’invite l’Etat sénégalais de prendre des dispositions pour que l’acquisition de la nationalité soit revue. J’invite la population à prendre ses responsabilités surtout nous les jeunes d’accepter les travaux qu’ont accepté de faire les guinéens. Pour terminer je ne suis ni raciste ni ethnocentriste mais juste un patriote qui s’inquiète de l’avenir de son pays .Si nous avons le même point de vue partager cet article. Merci

4.Posté par kothie le 31/10/2013 06:51
anti évasion guinéenne,
Vous avez parfaitement raison. Si aucune mesure n'est prise, nous serons demain dirigé par un Oury Diallo. C'e'st le résultat des politiques menée par Wade et Diouf pour s'assurer un électorat qui puissent les aider à se maintenir au pouvoir contre le voeu des vrais sénégalais?

5.Posté par gaya64 le 31/10/2013 09:04
sale raciste arrête tes conneries à bas les xénophobes.

6.Posté par crossoverprince le 01/11/2013 07:22
Je suis pas du tout guinéen mais permettez moi de vous dire que si des guinéens prennent un jour le "pouvoir" comme vous le dites si bien ça ne sera pas parce qu'ils sont dangereux mais seulement parce qu'ils sont travailleurs. Et c est surement cet état d esprit travailleur que tous les jeunes devraient adopter. D'autre part soignons pas xénophobes paranoïaques sur les bords, laissons ça a d'autre.Le Senegal n'est il pas le pays de la téranga ?

7.Posté par khadi le 01/11/2013 15:33
A anti évasion,

J'espère qu'avec de tels propos, tu te reconnais dans les propos du FN en France et autres partis de l'extrême-droite. J'espère aussi que tu n'es pas immigré et que tu n'en comptes aucun dans ta famille...
Neu leer !
En plus ton chiffre de 2 millions, merci de nous dire où tu l'as pêché !
Meneu fene rekk !
Khana tu ignores le nombre de nos sénégalais hors du pays ?
En Guinée, ils ont eu un François Fall premier ministre ... Alors les gens qui se cachent derrière des "je ne suis pas raciste ni xeno mais patriote" j'en ai ma claque ! Ça me rappelle juste Le pen qui disait "je ne suis pas raciste, mon cuisinier est noir "
La bonne blague !
A part ça, comme le dit crossover, ces guinéens sont travailleurs, nous devons prendre exemple sur eux et si un jour un Oury devenait président du Sénégal c'est parce que, nous sénégalais, l'aurions élu !
Tchiiim



Dans la même rubrique :