L'Université restera le temple du savoir et force restera à la loi!


L'Université restera le temple du savoir et force restera à la loi!
Depuis un certain temps nous avons noté que la violence commence à gagner du terrain dans l’espace universitaire.
C’est vrai qu’on peut être pour ou contre une réforme mais vouloir l’imposer au point d’utiliser la violence surtout au sein de l’université, cela pose problème ! Mais une chose est sure où que cela puisse provenir, elle doit être condamnée.
Nous appelons tous les acteurs (enseignants, étudiants, pats) de s’unir auteur de l’essentiel pour faire avancer les choses.
Mais, il urge aussi d’éclairer la lanterne de nous autres. Nous jugeons que c’est vraiment faire mauvaise presse à l’encontre du Recteur le professeur Saliou NDIAYE en l’accusant de recruter des nervis. Vu son parcours universitaire, administratif et le respect que lui vouent ses pairs, la confiance que les autorités de ce pays porte en lui, c’est vraiment mal connaitre l’homme pour lui prêter ces insanités véhiculées par des gens mal intentionnés.
Par ailleurs, il est important de souligner qu’il y a des vigiles dont certains sont recrutés par le rectorat depuis plus de quinze ans (c’est-à-dire avant la venue du Pr Saliou NDIAYE à la tête de l’institution). La spécificité de ces vigiles c’est qu’ils ne portent pas d’uniformes au point qu’on les confond parfois à des lutteurs. L’idée c’était juste de respecter une des franchises universitaires (pas d’hommes de tenues dans l’espace universitaire) que les autorités rectorales ont préféré le non port de tenues pour ces vigiles.
En tout état de cause, ils sont là pour assurer la sécurité des biens et des personnes.
En tout cas, nous condamnons à la dernière énergie ces comportements inacceptables constatés ces temps ci. Toute la communauté universitaire réitère son soutien infaillible au Recteur Saliou NDIAYE et lui suggère de continuer à nouer le dialogue.
 
Oumar TRAORE
UCAD
Lundi 25 Novembre 2013
Dakaractu




1.Posté par masse 45 le 25/11/2013 21:41
c'est une propagande pour Saliou N'diaye...pourtant les vigiles à l'université portent des uniformes des couleurs jaune et noire et pourtant ces derniers sont à l'intérieur de l'UCAD est sont souvent amis avec les étudiants, différent des nervis qui ne sont que des mercenaires...



Dans la même rubrique :

AIDA CHERIE - 22/05/2015