L'UE met Facebook à l'amende

La Commission européenne a infligé jeudi une amende de 110 millions d'euros au réseau social Facebook car la société américaine a fourni des renseignements inexacts pendant l'enquête de l'UE concernant son rachat de l'application mobile WhatsApp.


L'UE met Facebook à l'amende
"La décision d'aujourd'hui envoie un signal fort aux entreprises, montrant qu'elles doivent respecter tous les aspects du règlement de l'UE sur les concentrations, y compris l'obligation de fournir des informations exactes", a déclaré la Commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, citée dans un communiqué.

Le 3 octobre 2014, la Commission européenne, gardienne de la Concurrence en Europe, avait donné son feu vert à l'acquisition pour 22 milliards de dollars de WhatsApp par Facebook.

Facebook a aussitôt réagi à l'annonce de jeudi: "Nous avons agi de bonne foi depuis nos premières rencontres avec la Commission européenne et nous avons cherché à fournir des informations exactes à chaque fois".

Une erreur "pas intentionnelle"
"L'erreur que nous avons faite dans les documents fournis en 2014 n'était pas intentionnelle et la Commission a confirmé que cela n'a pas eu d'impact sur le résultat de l'examen de la fusion", a dit un porte-parole de Facebook, Aled Williams, à l'AFP. "L'annonce d'aujourd'hui clôt l'affaire", a-t-il poursuivi.
Jeudi 18 Mai 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :