L’Opposition marche le 1er Octobre prochain pour mettre fin aux « dérives » de Macky

Dans un climat tendu, entre le pouvoir et les forces de l’opposition marqué par la radiation de Ousmane Sonko patron de Pastef et des tensions autour du code électoral, l’opposition sénégalaise entend accentuer la pression sur le régime de Macky Sall. Dans cette optique, plusieurs responsables de l’opposition et de responsables syndicaux ont signé hier la plateforme portant lancement de la plateforme des forces démocratiques et citoyennes du Sénégal (Fdc/Wallu Sénégal). Cette structure qui regroupe partis politiques de l’opposition, mouvements citoyens et personnalités a par ailleurs, prévu d’organiser une marche de protestation nationale le 1er octobre prochain pour mettre fin aux nombreuses dérives du patron de l’Apr...


Dans un contexte politique marqué par les tensions autour du fichier électoral, la radiation de Ousmane Sonko et des restes de l’affaire Aida Ndiongue, les leaders de l’opposition sont bien décidés à croiser le fer avec Macky Sall.
Hier, à l’issue d’une réunion qui a regroupé plusieurs responsables de l’opposition, Déthié Fall (Rewmi), Abdoul Mbaye (Act), Ousmane Sonko (Pastef), Oumar Sarr (Pds), Mamadou Diop Decroix (Fpdr), Mamadou Lamine Diallo (Tekki), Malick Gakou (Grand Parti), Diallo Diop (Rnd) et des responsables syndicaux,  le document portant lancement de la plateforme des forces démocratiques et citoyennes du Sénégal (Fdc/Wallu Sénégal) a été paraphé. Cette structure qui regroupe partis politiques, mouvements citoyens et personnalités soucieux du devenir du Sénégal entend faire plier le patron de l’Apr dont les agissements menacent disent-ils la pérennité de notre démocratie. Dans cette optique, ils ont lancé leur projet de code de conduite et de plan d’actions pour mettre fin aux dérives du pouvoir actuel.  Une marche de protestation est ainsi prévue à Dakar pour combattre la dégradation économique et sociale de notre pays, précisent-ils. « L’action de la Fdc doit viser la mobilisation des Sénégalais à travers une marche nationale pour la défense de la démocratie et des valeurs de la République qui se tiendra le Samedi 1er octobre 2016 à Dakar. Dans la perspective de cette manifestation, une vaste campagne d’information et de sensibilisation sera lancée en direction des populations.  Par ailleurs, une tournée d’une semaine à 10 jours des leaders dans les 45 départements sera aussi effectuée auprès des populations de base ».
 
Une campagne nationale et internationale de sensibilisation contre les dérives de Macky Sall
 
Pour les signataires de la plateforme, cette initiative des leaders doit être précédée par un travail de sensibilisation à la base et auprès des représentations diplomatiques. « La tournée des leaders devra être préparée par des pré tournées des délégations composées de responsables nationaux chargées d’informer les structures locales de toutes les parties prenantes. Des visites-contacts et des thé-débats seront aussi organisés auprès des femmes, associations et délégués de quartier pour aussi les sensibiliser. La Fdc effectuera des visites de courtoisie auprès des représentations diplomatiques et organisations internationales pour les informer du bien fondé du combat pour la transparence des enjeux électoraux et des menaces contre notre démocratie », soutiennent-ils. Toujours dans le document, les membres de la plateforme conscients de la corruption avancée dans notre système démocratique et du pillage des ressources comptent par ailleurs s’engager pour restaurer ajoutent-ils les valeurs républicaines dans notre pays. « Nous sommes prêts à engager toutes nos forces pour obtenir le respect des libertés publiques comme celles de manifestation et d’accès aux medias publics. Nous exigeons aussi la restauration d’un processus électoral crédible et fiable. Sur ce, on veut aussi l’arrêt du pillage des ressources du pays, de la persécution des lanceurs d’alertes et le retour à la transparence », déclarent-ils dans la note.
 L'As
Mardi 30 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :