L'ONU craint un "génocide" au Burundi, de possibles "crimes contre l'humanité"


Le gouvernement du Burundi est responsable de graves violations des droits systématiques et constantes, a conclu mardi une mission d'enquête de l'ONU, mettant en garde contre de possibles "crimes contre l'humanité" et un "grand danger de génocide".
"Les experts ont constaté que des violations graves des droits de l'Homme ont été et sont commises principalement par des agents de l'Etat et ceux qui sont liés à eux", indiquent les enquêteurs dans un rapport. "Etant donné l'histoire du pays, le danger du crime de génocide est grand", relèvent-ils.
Mardi 20 Septembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :