L'ONG Brooke tire la sonnette d'alarme: « Près de 100.000 chevaux et ânes maltraités au quotidien au Sénégal »


L'ONG Brooke tire la sonnette d'alarme: « Près de 100.000 chevaux et ânes maltraités au quotidien au Sénégal »
Fondée en 1934 au lendemain de la première guerre mondiale pour soigner les chevaux laissés en Egypte et souvent mourants, l’ONG anglaise  Brooke a révélé ce lundi à Dakar que «  ce sont plus de 100 millions de chevaux, d’ânes et de mulets qui au quotidien souffrent dans le monde. Dont près de 100.000 au Sénégal. »
Selon le Dr François Xavier Laleye, chargé du bien être au sein de l’ONG Brooke : « cela ne fait aucun doute que la souffrance des chevaux, ânes et mulets de trait est devenue réelle. »
Pour le médecin vétérinaire : «  ces animaux pourtant font partie intégrante des moyens de subsistance de centaines de milliers de personnes  comptant parmi les plus pauvres au Sénégal. Ce qui fait qu’en 2016 nous avons opté pour l’amélioration et le bien être de  2 millions de chevaux au moins par an »
D’où l’importance de cet atelier qui est l’occasion importante de partager avec les vétérinaires sur les dernières actualités de l’utilisation d’antibiotiques et des anti-inflammatoires destinés aux équidés.
Parce que de l’utilisation des médicaments et autres anti inflammatoires et antibiotiques  chez ces animaux par les vétérinaires, dépendent en grande partie leur vie et survie dans les différentes zones où ils sont.
Parce que si l’on en croit la représentante régionale de Brooke en Afrique de l’Ouest, Elisabeth Coates, « il faut arriver à un monde où les chevaux, les ânes et les mulets de trait ne souffrent plus ».
Par contre, même si le Sénégal est « cité comme référence dans la gestion des équidés de trait », il n’en demeure pas moins que « la maltraitance est réelle avec certains charretiers et partout ailleurs avec les ânes. »
Ce qui fera justement dire au Dr François Xavier Laleye, membre de cette ONG que : «  l’affaire de la viande d’âne écoulée au Sénégal, il y a quelques semaines avait beaucoup marqué sa structure, autant c’est dangereux pour les humains, autant les équidés tués et maltraités étaient innocents »
 
Mardi 6 Septembre 2016
Dakar actu




1.Posté par mabo58 le 06/09/2016 14:05
Les etres humains souffrent plus que ces chevaux et ânes.Parlez nous d'autres choses

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :