L'OM lance (enfin) son mercato avec l'arrivée de Gomis

Sans surprise, l'international français a été prêté pour une saison au club phocéen.


Fin du feuilleton. Ce vendredi à 13h, via un communiqué sur son site officiel, l’OM a mis fin à la saga Bafétimbi Gomis. Depuis plusieurs semaines, l’international français de 31 ans était annoncé avec insistance du côté de la Canebière. C’est désormais entériné. Pour une saison, le joueur, qui appartient toujours à Swansea, sera prêté sans option d’achat. Une bonne affaire malgré tout pour le club phocéen, qui tardait à concrétiser la venue de renforts plus consistants que ceux opérés jusqu’à maintenant. N’en déplaise à Machach (Toulouse), Sakai (Hanovre), Khaoui (Tours), Leya (Anderlecht), Bedimo (Lyon) l’arrivée de l’ancien Lyonnais du côté du Vélodrome témoigne d’une accélération dans le mercato fadasse de Marseille.

Le meilleur buteur de Ligue 1 en activité

Sur le papier, le prêt de Gomis à l’OM semble être un joli coup réalisé par les dirigeants olympiens. Soucieuse de contrôler (toutes) les dépenses, Margarita Louis-Dreyfus voit d’un bon œil une transaction qui n’aura rien coûté à son club en terme d’indemnité de transfert, si ce n’est une participation au salaire du natif de la Seyne-sur-Mer. Avec 102 buts en 309 matches de Ligue 1, ce qui fait de lui le meilleur buteur en activité de notre championnat, Bafétimbi Gomis débarque avec le CV d’un joueur confirmé. Un profil qui ne court pas les rues dans l’effectif marseillais. Sa tâche est connue de tous : remplacer Michy Batshuayi, désormais sous les couleurs de Chelsea.
Désiré avec force et ardeur par Franck Passi –qui en avait fait sa priorité pour le poste d’attaquant- l’ancien buteur des Verts aura pour ambition de retrouver rythme et confiance, après un parcours décevant sous les couleurs de Swansea (17 buts en 71 rencontres). «C’est le destin», a-t-il soufflé au moment de commenter son arrivée en terre phocéenne. A plusieurs reprises au cours des dernières années, son nom était revenu avec insistance comme éventuelle recrue. En vain. Charge à lui, et à l’OM, de prouver que ce choix est le bon. Tout le monde aura à y gagner.
Vendredi 29 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :