L'Inter de Milan contrôlé par le chinois Suning

Le groupe chinois Suning prend le contrôle de l'Inter de Milan. L'accord valoriserait le club milanais à quelque 750 millions d'euros.


Le groupe chinois Suning Holdings Group, un géant du commerce de détail basé à Nanjing, va prendre le contrôle du club italien de l'Inter de Milan. Cette reprise était dans l'air depuis un certain temps.
L'historique club milanais a fini 4e du championnat italien à l'issue de la saison écoulée, ce qui ne lui ouvre les portes "que" de l'Europa League. Il précise lundi qu'un "partenariat stratégique" a été signé avec Suning, qui va acquérir une majorité des parts du club.
L'ancien président de l'Inter, Massimo Moratti, vendra la totalité de sa participation dans le club, soit un peu moins de30%, et l'actuel actionnaire majoritaire Erick Thohir ramènera la sienne à 31%, tout en conservant la présidence, a précisé la source. Selon les médias italiens, l'accord valorisera le club milanais à quelque 750 millions d'euros.
Erick Thohir, président du club depuis 2013, reste en fonction. "Ce nouveau partenariat va nous permettre de franchir un nouveau pas dans notre projet, et de rétablir l'Inter Milan à sa juste place dans le football mondial", a commenté celui-ci. Sa société, International Sports Capital, reste au capital de l'Inter, mais en tant qu'unique actionnaire minoritaire face à Suning, qui prend le contrôle.
Internazionale Holding, qui détenait jusqu'à présent environ un tiers du club, quitte donc l'actionnariat, ce qui signifie également que Massimo Moratti n'aura à l'avenir plus aucun rôle auprès de "son" Inter. Après des années d'implication étroite dans le club, c'est lui qui en avait cédé 70% au tycoon indonésien Thohir en 2013, marquant un premier écart par rapport à l'histoire familiale du club, dont l'histoire était liée de près à celle de la famille Moratti.


Source: AFP
Lundi 6 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :