L'INCAPABLE NOTOIRE DE IDRISSA

Quand vous lirez, vous allez certainement vous dire que j'ai une posture partisane maquillée d'une volonté inouïe de détruire l'image du président Macky Sall, un homme poli, intègre, un homme doté de grandes valeurs qui composent les fondements de notre nation le Sénégal. Un homme de vertu, d'humanisme que le pouvoir est entrain de dénaturer.


L'INCAPABLE NOTOIRE DE IDRISSA
Quand vous lirez vous allez certainement vous dire que j'ai une posture partisane maquillée d'une volonté inouïe de détruire l'image du président Macky Sall, un homme poli, intègre, un homme doté de grandes valeurs qui composent les fondements de notre nation le Sénégal. Un homme de vertu, d'humanisme que le pouvoir est entrain de dénaturer.
Cette première publication que je vais partager avec vous n'est qu'un acte d'une grande citoyenneté. Elle vient appuyer les propos d'un homme qui sera ces jours qui vont suivre, décrié, insulté, attaqué de toute part sans discernement par une meute de loup inculte, sans ambition aucune, politicienne et motivée par le maintien au pouvoir d’un pseudo-président qui leur assure une opulence éphémère. En effet macky est élu à cause d'une erreur de casting dans un Sénégal euphorique qui bouillonnait de partout et qui s'opposait aux vœux d'un père bâtisseur qui n'avait point confiance à un sénégalais pour lui léguer ses œuvres.
En s'expliquant à la fin de sa tournée politique à l'intérieur du galsen sur l'incapacité notoire de Macky Sall. Le président du REWMI sait ce qu'il dit et je ne vais pas m'attardé sur leur relation. Ce qui est un fait probant, est que les deux hommes se connaissent et que Macky connais très bien qui est Idrissa Seck.
En élisant le président Macky les sénégalais ont activé le plus pire Tsunami électoral de notre histoire politique. Désolé d'y revenir, mais l'affaire est trop grave pour qu'on en reste là. Oui, je le dis posément, sans aucun parti pris ; Un président sans idées, point d’éloquence et sans vision stratégique aucune.
Le réveil fût difficile car Macky sans chairs à canon, aucune armure politique est obligé d’expliquer directement aux sénégalais et de façon récurrente la portée de ses décisions, en s’appuyant sur des visites incessantes chez les familles religieuses afin d’avoir leur approbation et une légitimité de ses actions. Le président Macky est pris dans un torrent qui l’emportera aux enfers, s’il ne réduit pas son mandat et organise des élections le plus rapidement possible. Il ne maîtrise plus rien et doit maudire à chaque instant la folie de son ambition qui l’a poussé à revendiquer une place qu’il est bien incapable de tenir.
Un homme politique digne de ce nom, c’est quelqu’un qui a, une certaine idée de son pays, un homme d’une intelligence remarquable, un homme ambitieux, visionnaire et stratège. Macky n’a jamais rien fait d’autre dans sa vie, un bac + 5 à l’IST ; Ils ont bien essayé de décorer sa biographie ; Ingénieur, Géophysicien, École nationale supérieure du pétrole et des moteurs (ENSPM), Institut français du pétrole (IFP) de Paris, il n’a pas le niveau que bon nombre de sénégalais qui sont entrain de chômer n’ont pas. Et Souleymane Jules Diop l’a si bien di en parlant de Macky Sall, c’est le président Wade qui met dans la tête de certaines personnes incapables, qu’ils peuvent se réveiller et devenir Président. Et le voilà président de la République pendant la plus grande transition économique du Sénégal.
Il est clair que le Sénégal n’a pas élu la bonne personne. Mais il n’a pas eu le choix. La classe politique a vieilli au fil des ans et les « pseudo-politichiens », comparés à des bétails sont en perpétuelle transhumance politique. La classe politique n’offre plus au suffrage des citoyens que des demi-pointures. A force de vouloir rester entre eux, les politiciens en sont arrivés à n’être plus qu’une petite troupe autour de l’enfant Macky en naufrage dans leur manigance, leur intelligence et leur idéologie sénile.
Macky est strictement incapable de diriger le pays, et les pitoyables sorties des communicateurs de la présidence et de la primature le démontre à l’envi. Ridicules, ils le sont quand au lieu de nous apprendre à pêcher, on nous balance sur la figure des slogans : le Plan Sénégal Emergent, la Couverture Maladie Universelle, les Bourses Familiales, etc. N’en rions pas, car derrière ces formules grotesques se cachent une « incapacité notoire », une médiocrité totale et une ignorance sans égal de ce que sont l’émergence, les inégalités sociales en terme soins et la solidarité nationale, ces principes de valeurs qui fondent l’Etat Nation.
Ce n’est d’ailleurs pas sa faute à lui seul, c’est tout un système de corrompus et de corrupteurs. Ils monopolisent les postes les plus importants (la dynastie Faye - Sall - Gassama), cumulent les privilèges et font de l'argent du contribuable leur principale passion. Ils se servent de l'Etat pour aider leurs amis, fabriquent des lois sur mesure, s’appuie sur la légalité pour faire des immoralités, pour leur bon plaisir et laissent le pays aux mains de bandes rivales. Patrons, hauts fonctionnaires, élus ou experts, ces oligarques nous gouvernent avec un mélange d'incompétence, de lâcheté et d’ignominie.

TONTON PAPE
Vendredi 22 Mai 2015
KAMARA PAPE