L’IMMIGRATION : RESPECT ET DEVOIR DE PROTECTION POUR TOUS (BASTA YA, NO MAS MUERTES)


L’IMMIGRATION : RESPECT ET DEVOIR DE PROTECTION POUR TOUS (BASTA YA, NO MAS MUERTES)
Les pays européens ont besoin de travailleurs supplémentaires. Ces derniers sont essentiels pour leur croissance et équilibre socio économique. Leur rôle sera plus déterminant au cours des années à venir compte tenu du vieillissement démographique et de la diminution de la population active. L’Europe est aujourd’hui la région du monde où arrivent les plus  grands flux de migrants. Il y a chaque année 1.4 millions de migrants qui entrent dans le territoire européen plus que dans l’ensemble Etats Unis, Canada, Australie (850 000). En 2007, 18.5 millions de migrants résidaient légalement dans les 27 pays de l’Union, ce qui représente 4% de la population totale de l’Union Européenne. Les plus grandes communautés proviennent de la Turquie (2.3 millions), du Maroc (1.7 millions), l’Albanie (1.7 millions) et d’Algérie (0.6 millions). Le solde migratoire (entrants moins sortants) ne cesse de baisser dans certains pays de l’Union européenne : en France, le solde migratoire est de 1.6 pour mille. Il était de 3.3 pour mille dans la décennie 1955-1964 et de 1.7 pour mille 1969-1973.
A cela, s’ajoute un solde naturel négatif dans presque tous les pays de l’Union. L’immigration restera une réalité car les migrants font partis du tissu économique et culturel de l’Union Européenne. On les retrouve à tous les échelons, comblant ainsi les tâches vides que les autochtones ne peuvent pas remplir. Le secteur agricole de l’Union Européenne emploie chaque année plus de 500 000 travailleurs migrants pour la cueillette des fruits et des légumes. Aujourd’hui ces migrants sont poursuivis, maltraités et même tués alors qu’ils semblent être le « salut » pour résoudre les problèmes démographiques au sein de l’Union.
En 2001, un rapport de l’ONU qui fit grand brut lors de sa publication stipulait que si l’Europe, la Russie y comprise veut avoir en 2050 le même ratio actif/inactif qu’en 2001, il lui faudra recevoir 161 millions de migrants dont 18 millions pour l’Allemagne, 13 millions pour l’Italie.
Ainsi, pour faire face à la montée des assassinats de migrants, particulièrement de sénégalais de l’extérieur, HORIZON SANS FRONTIERE lance le slogan : IMMIGRATION : RESPECT ET DEVOIR DE PROTECTION POUR TOUS.  
 
Boubacar SEYE
Président d’Horizon sans Frontières
Dimanche 21 Juillet 2013
Dakaractu




Dans la même rubrique :

AIDA CHERIE - 22/05/2015