L’Etat promet d'agir contre la surpopulation carcérale (Me Sidiki Kaba)


L’Etat promet d'agir contre la surpopulation carcérale (Me Sidiki Kaba)
Le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba, a promis que l’Etat va aller au-delà ’’du constat et agir’’ pour éviter la surpopulation carcérale ’’qui est une réalité’’ en vue de mieux lutter contre les évasions de prisonniers.
’’Nous comprenons qu’aujourd’hui la surpopulation carcérale est une réalité à laquelle il faut apporter une réponse, le constat n’est pas suffisant mais il faut agir’’, a assuré Me Kaba jeudi à Dahra dans la région de Louga.
Il procédait à l’inauguration de la Maison de justice de cette localité en présence des autorités administratives, locales religieuses et coutumières. Cette infrastructure est le fruit d’un partenariat entre le ministère de la Justice et la commune de Dahra qui compte plus de 30 mille habitants.
Réagissant au sujet des évasions de prisonniers constatées ces derniers temps, le ministre de la Justice indexe un manque de vigilance.
’’Cela peut être un défaut de surveillance, un défaut de vigilance de ceux qui sont chargés d’assurer la surveillance et la sécurité des personnes’’, a notamment estimé Sidiki Kaba.
 Au cours de la cérémonie de réception de la Maison de justice à Dahra, Me Kaba a insisté sur l’utilité d’une telle infrastructure dans cette commune qui abrite le plus important marché hebdomadaire de la région de Louga avec une intense activité économique.
 ’’La maison de justice permet de faciliter, l’accès à la justice aux populations, de régler les petits litiges qu’il est difficile de porter devant les tribunaux. Elle peut aussi permettre à ceux qui n’ont pas les moyens d’avoir la possibilité de voir leurs différends régler sans qu’ils aient à payer de l’argent’’, a poursuivi Sidiki Kaba.
Jeudi 7 Janvier 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :