L'Etat débloque 1,8 milliard fcfa pour la CAN : La balle dans le camp des Lions… et de la FSF

Près de 2 milliards de FCFA. Les pouvoirs publics n'ont pas lésiné sur les moyens pour mettre l'équipe du Sénégal dans des conditions optimales lors de la CAN 2017. Objectif : ramener enfin le trophée au pays. La balle est désormais dans le camp des fédéraux


L'Etat débloque 1,8 milliard fcfa pour la CAN : La balle dans le camp des Lions… et de la FSF
Lors de son passage à l’assemblée nationale à l’occasion du vote du budget de son département, le ministre des Sports, Matar Bâ, l’a confirmé : une enveloppe de 1,8 milliard FCFA sera consacrée à la préparation et à la participation des lions du football à la CAN 2017 prévue au Gabon du 14 janvier au 5 février. «Nous sommes prêts à mettre notre équipe nationale dans les meilleures conditions. Et les joueurs vont s’occuper du ballon et se battre pour remporter cette CAN tant convoitée par le Sénégal», a déclaré le ministre des Sports qui faisait face aux députés mercredi dernier.

S’il est clair que les 23 joueurs sur qui le sélectionneur national Aliou Cissé va porter son choix seront, aux yeux du public et avec leur mentor, comptables au premier chef de ce que sera leur parcours ; il est tout aussi évident que la fédération sénégalaise de football et sa direction technique nationale auront leur partition à assumer. Surtout que l’équipe fédérale en place depuis 2009 ira à l’assaut de la troisième CAN de son histoire. Les deux premières, en 2012 et 2015, en Guinée équatoriale, se sont soldées par les fiascos que l’on connaît.

Et c’est au Gabon voisin que le Sénégal cherchera à redorer un blason continental qui, pour dire le moins, est terni. Surtout que depuis 2006 en Egypte les lions n’ont pas franchi le seuil du premier tour de la CAN. Le Sénégal du foot court après le trophée continental depuis plus d’un demi-siècle. et si elle a fait faire des bonds en avant au ballon rond national notamment dans les catégories de jeunes (Jo 2012 pour les u23 et médaille d’or aux Jeux africains, titres de vice-champions d’Afrique et demi-finalistes Mondial en 2015 pour les u20), le foot féminin (qualification à une première CAN en 2012) sans oublier le lancement et la bonne tenue du football professionnel, la FSF peine à réaliser des résultats probants avec la sélection fanion.

Et cela dure depuis 2008 (avec le cnf qui a accouché de l’actuelle fédé) et l’amère élimination par la Gambie de la CAN et du Mondial 2010. C’est alors peu de dire que l’état du Sénégal, jusqu’au plus haut sommet de sa pyramide, fonde un immense espoir dans cette CAN 2017 qui se profile à l’horizon. C’est pourquoi il n’a pas hésité à puiser près de 2 milliards FCFA dans les maigres ressources du contribuable sénégalais pour financer de bout en bout cette énième campagne.

Stades
Mardi 13 Décembre 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :