L’Assemblée nationale adopte le nouveau code électoral


L’Assemblée nationale adopte le nouveau code électoral
L’Assemblée nationale du Sénégal a adopté un nouveau code électoral qui connait de profonds changements avec plus de 360 articles par rapport à celui de 1992 qui comptait 298 articles, a constaté l’APS

En plénière jeudi, les députés ont voté à une large majorité le projet de loi qui modifie le code électoral et remplaçant celui de 1992.

‘’Ce nouveau code dépasse à tout point de vue, l’ancien code, parce que le consensus a prévalu entre les acteurs politiques notamment la majorité présidentielle, l’opposition et les partis non alignés’’, a commenté Me Abdoulaye Babou, président de la commission des lois à l’Assemblée nationale.

Des 360 articles qui composent le nouveau code, a fait remarquer le parlementaire, seul le bulletin unique soulève un point de désaccord. Lors de la plénière, les débats ont tourné autour du bulletin unique qui est apprécié diversement par les députés

‘’Le temps doit être au grand consensus national, parce que nous allons vers le renouvellement d’une institution aussi grande que la présidence de la République’’, a dit Me Ndèye Fatou Touré, soulignant son ’’incompréhension’’ du rejet du bulletin unique par certains.

‘’Avec les cinq millions de bulletins correspondant aux cinq millions d’électeurs, l’Etat fait des économies énormes. Mais avec les papiers, on multiplie les cinq millions par une vingtaine de candidats, c’est dispendieux’’, a dit la parlementaire non inscrite.

Pour Cheikh Guèye, ministre chargé des Elections, son département est ’’techniquement outillé’’ pour l’utilisation du bulletin unique, mais le choix revient aux politiques.

‘’La décision ne relève pas de nous, mais découle d’un choix politique. Si les acteurs tombent d’accord, nous sommes prêts sinon aussi, nous allons faire avec le bulletin multiple’’, a dit lM. Guèye.

( aps )
Jeudi 15 Décembre 2011




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016