L'Arabie a exécuté 47 condamnés pour terrorisme

L'Arabie saoudite a exécuté 47 personnes condamnées pour "terrorisme" dont le dignitaire chiite Nimr Baqer al-Nimr, figure de la contestation contre le régime, a annoncé samedi le ministère de l'Intérieur.


L'Arabie a exécuté 47 condamnés pour terrorisme
Son neveu Ali al-Nimr, mineur au moment de son arrestation, ne figure pas parmi les personnes exécutées.

Le cheikh Nimr al-Nimr, virulent critique de la dynastie sunnite des Al-Saoud, a été la figure de proue d'un mouvement de contestation du gouvernement qui avait éclaté en 2011 dans l'est de l'Arabie où vit l'essentiel de la minorité chiite. Cette communauté se plaint d'être marginalisée dans ce pays majoritairement sunnite.

Il avait été condamné à mort en octobre 2014 pour "sédition", "désobéissance au souverain" et "port d'armes" par un tribunal de Ryad spécialisé dans les affaires de terrorisme.

Parmi les personnes exécutées figurent aussi des sunnites condamnés pour leur implication dans des attentats meurtriers revendiqués par le groupe djihadiste Al-Qaïda en 2003 et 2004, ainsi qu'un Egyptien et un Tchadien.

Il s'agit des premières exécutions de l'année 2016 dans ce royaume ultra-conservateur qui avait exécuté 153 personnes l'année dernière, selon un décompte de l'AFP basé sur des chiffres officiels.
Samedi 2 Janvier 2016
Dakaractu




1.Posté par Abdoun le 02/01/2016 17:13
Un pays de merde ce pays l'Arabie saoudite.



Dans la même rubrique :