L'Afrique et la CPI c'est le divorce en eau de fiel, selon le Pr Mactar Camara

Le continent africain exprime un sentiment de méfiance voir de défiance à l'endroit de la Cour pénale internationale. Ce point de vue a été défendu par le professeur Mactar Camara qui revenait sur les rapports entre l'Afrique et la CPI. Il estime que ce qui était un mariage à l'eau de rose est en train de devenir un divorce en eau de fiel. Le conférencier s'exprimait à l'occasion de la 3 ème édition de l'agora diplomatique qui discutait du thème " l'Afrique et la justice pénale internationale"...


Mercredi 19 Avril 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :