L’ASC Sonatel offre cartables et fournitures aux élèves des écoles de Thicatt et de SOB 2


L’Association Sportive et Culturelle de Sonatel (ASC Sonatel) vient d’offrir, ce 10 octobre, à tous les élèves de Thicatt Wolof et SOB 2 des fournitures scolaires et des cartables. Un geste qui participe à permettre une rentrée réussie aux enfants de ces écoles des projets « Village » de la Fondation Sonatel  situés dans les régions de Kaolack et Kaffrine.  Une manière, entre autres, pour Sonatel de contribuer efficacement au vœu si cher au Ministre de l’Education Nationale «UBBI TEY DIANG TEY».
 
C’est ainsi que 210 élèves de SOB 2 et 113 élèves de Thicatt Wolof, soit au total 323 élèves ont reçu  leurs kits scolaires complets des mains des dirigeants de l’ASC et de la Fondation Sonatel en présence des autorités administratives et locales qui ont « apprécié à sa mesure cet acte de bienfaisance et ont félicité les mécènes pour la portée du geste et les conséquences sur la qualité des études de leurs enfants et donc leur avenir. »
 
L’ASC Sonatel, consciente du rôle important que joue la Fondation Sonatel dans le développement de la politique RSE de l’Entreprise, s’est engagée à soutenir les efforts de la Fondation pour le bien-être des populations.
Cette action vient renforcer le programme majeur déployé par la Fondation Sonatel dans les localités de Thicatt Wolof et Sob2 avec la construction d’infrastructures socioéconomiques par le projet « Village » : une école, un poste de santé, un point d’eau dans ces villages choisis sur la base de critères liés à l’absence d’infrastructures dans les secteurs  précités. La Fondation Sonatel  agit ainsi pour leur développement économique et social  en améliorant  leurs conditions de vie.
 
Ainsi, pour aider les populations à surmonter les difficultés d’accès aux besoins de base et participer en même temps au développement socio-économique de cette zone rurale, la Fondation Sonatel a doté les villages de Thicatt Wolof et Sob 2 d’infrastructures très structurantes  d’un coût global  de près de 400 000 000 (quatre cents millions) de francs CFA ces deux dernières années. Un concept qui suit son cours avec un troisième village à l’horizon 2018.
 
 
 


Mercredi 11 Octobre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :