L’AS Pikine recrute un Béninois, un Camerounais et un Nigérian


L’AS Pikine recrute un Béninois, un Camerounais et un Nigérian

L’AS Pikine a recruté un Béninois, un Camerounais et un Nigérian, afin de conserver ses acquis de la saison dernière et de préparer les préliminaires de la Ligue des champions d'Afrique, a annoncé, jeudi, son vice-président Habib Faye.

‘’Notre ambition est de conserver nos acquis. Il ne faut pas se voiler la face, c’est ça notre objectif. Pour réaliser cette ambition et notre campagne africaine (Ligue des champions), nous avons, avec l’aide d’agents de joueurs, recruté un Béninois, un Camerounais et un Nigérian’’ a-t-il indiqué.

Le vice-président de l’AS Pikine, qui animait une conférence de presse au stade Alassane Djigo, a aussi annoncé que son équipe a reconduit les contrats de 19 des pensionnaires et enrôlé cinq juniors. 

Selon lui, le club phare de Pikine, qui a remporté la saison dernière le championnat national et la Coupe du Sénégal, prépare sa campagne africaine avec le souci de relever l’indice du football sénégalais. 

‘’Notre objectif, c’est de travailler à faire remonter l’indice du football sénégalais en dépassant les tours préliminaires. Il faut se battre pour dépasser cette étape’’, a-t-il assuré.

Faye a cependant soutenu que son équipe va dans cette compétition pour beaucoup apprendre, mais travaillera à ne pas jouer les figurants.

‘’Nous allons en Afrique (Coupe d’Afrique des Clubs champions), nous disons que nous allons faire de l’apprentissage dans cette compétition, mais attention, nous n’allons pas pour faire de la figuration’’ a-t-il poursuivi Habib Faye.

De son côté, Modou Fall, président du club, a déclaré que pour réussir son ambition de conserver ses acquis et faire une bonne participation dans sa campagne africaine, l’AS Pikine a besoin de moyens financiers, et surtout la réfection de son stade dont la pelouse est dans un état de dégradation très avancée.

‘’Notre souhait, c’est de jouer au stade Alassane Djigo devant notre public, comme le font les autres grands clubs africains qui ont de gros moyens. Nous avons effectué les démarches nécessaires pour la réfection de notre stade’’, a-t-il fait savoir.

Il a ajouté: ‘’Nous avons besoin d’aide pour la réfection de ce stade. Nous avons besoin de ce stade pour relever le football sénégalais. Aujourd’hui, tous les grands clubs jouent devant leur public’’.

Modou Fall a toutefois assuré que son équipe compte s’appuyer sur ses partenaires et les sponsors qui ont promis de l’accompagner. 

L’équipe compte aussi tirer des ressources à l’occasion du grand bal que Youssou Ndour anime samedi au stade Alassane Djigo.

Jeudi 16 Octobre 2014




1.Posté par ndiaye diata ndiaye le 17/10/2014 13:57
Comme quoi le foot sénégal a bien changé depuis quand la ville de pikine a les moyens de devenir champion et de recruter des joueurs étrangers ? Grand bravo les champions quand à l'équipe de foot national ils sont nuls et doivent avoir un coach African pas de vieux blanc à la retraite. Jamais vous verrez un coach africain dirige un club français donc arrêtons ce complexe.



Dans la même rubrique :