L'ADIE remet un important lot de matériel informatique à la mairie de Kaffrine


En marge de la tournée du Directeur Général de l’ADIE pour visiter les chantiers du projet national « Large Bande Sénégal », Cheikh BAKHOUM et sa délégation ont fait un crochet à l’hôtel de ville de Kaffrine.
Accueilli par le maire de la ville, Abdoulaye WILANE, le DG de l’ADIE a saisi l’occasion pour procéder à une remise symbolique d’un lot de matériel composé d’ordinateurs et de terminaux de wifi mobile.

Situé à 250 KM de Dakar, sur la route nationale numéro 1, Kaffrine est le chef-lieu de la région du même nom créée lors des réformes administratives intervenues en 2008. L’Agence De l’Informatique de l’Etat (ADIE) dont la mission première est l’informatisation de l’Etat du Sénégal s’engage résolument pour le développement de cette localité. En effet, le projet Large Bande en cours de déploiement va permettre l’intégration de toutes les structures administratives des quatre départements de la région (Birkelane, Malem Hodar, Koungheul et Kaffrine), dans l’intranet administratif. La mission a d’ailleurs effectué une escale à Koungheul pour faire l’état des lieux des installations situées dans la préfecture de la ville de même qu’au commissariat de Kaffrine qui accueille également un local technique de l’ADIE.

Mais l’ADIE n’a pas attendu la fin des travaux pour s’intéresser à l’équipement et à la connectivité de la ville. Un important lot d’ordinateurs fixes et de clés wifi mobile a été mis à la disposition de la mairie. La remise symbolique a été effectuée le 23 août 2016 lors du passage de la délégation en visite de chantiers par Cheikh BAKHOUM, DG de l’ADIE et Abdoulaye WILANE, maire de Kaffrine.

Après avoir fait part de sa satisfaction et de sa reconnaissance à l’ADIE, l’édile de la capitale du Ndoucoumane n’a pas manqué de lister ses attentes. Abdoulaye WILANE veut que la ville qui constitue géographiquement un « carrefour d’affaires devienne un hub numérique ». Pour lui, « l’ADIE est en train de faire l’investissement humain le plus utile, celui qui consiste à démocratiser l’accès au savoir ».

Réaffirmant la disponibilité de l’ADIE à accompagner toutes les collectivités locales du pays, Cheikh BAKHOUM a rappelé qu’avec la fibre optique, plusieurs services et applications seront mis à la disposition des communes et des autres administrations.



Mardi 6 Septembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :