Kolda : l’APR jette ses dernières forces dans des actions de proximité


Kolda : l’APR jette ses dernières forces dans des actions de proximité

Les partisans du candidat Macky Sall à Kolda ont entamé, dans le cadre de la campagne pour le second tour de la présidentielle, une série d’activités de proximité, pour convaincre les populations du Fouladou à voter en faveur de l’ancien présidentielle à l’occasion du scrutin de dimanche, a appris le correspondant de l’APS.

"Nous menons des visites de proximité dans les quartiers de la commune pour sensibiliser les populations à voter pour le candidat Macky Sall pour le second tour de la présidentielle", a déclaré mardi le chargé de la communication et de la sensibilisation à l’APR (parti de M. Sall) de Kolda.

S’exprimant à l’occasion d’une rencontre avec la presse, Abdoul Aziz Ba a répété que le président-candidat "fait un forcing dans cette course à la présidentielle, car il n’avait pas le droit de se représenter une troisième fois comme candidat".

"Ensuite, Wade ne peut pas violer la Constitution et avoir le soutien des populations. Nous pensons que le meilleur candidat pour le pays c’est bien Macky Sall", a ajouté ce responsable du parti de Macky Sall dans le Fouladou.

"Nous continuons à recevoir les soutiens des autres militants qui quittent le Parti démocratique sénégalais", a-t-il par ailleurs fait valoir, évoquant de nouvelles recrues au sein de l’APR. "Nous allons continuer à mobiliser pour le candidat Macky Sall" et "invitons les populations à lutter contre les achats de consciences et à garder leurs cartes d’électeur comme un trésor pour chasser Wade et son régime", a-t-il poursuivi.

Présentée comme une nouvelle recrue de l’APR, Adama Boly, président des mareyeurs et vendeurs de poissons de Kolda, a justifié sa décision de changer de camp politique par les maux dont souffrent selon lui ce secteur d’activité.

"Nous sommes fatigués, nous mareyeurs, vendeurs de poissons. Nous n’avons pas la possibilité de faire ici correctement notre travail. Nous n’avons pas de fleuve pour pécher du poisson, ni de camions frigorifiques pour transporter nos poissons", a-t-il déclaré.

"Nous sommes obligés de reprendre les poissons qui viennent dans des conditions d’hygiène déplorables et ensuite nous n’avons pas les bénéfices de notre travail", a-t-il déploré, avant d’ajouter : "Nos femmes et nos enfants souffrent en l’absence de soutien pour alléger les travaux ménagers".

Partant, selon lui, "la pauvreté s’installe dans tous les foyers et personne depuis des années n’a fait quelque chose pour le secteur".
APS

Mardi 20 Mars 2012




1.Posté par alfousseni le 20/03/2012 15:04
TRAVAILLONS TOUS ENSEMBLE, DANS LA SINCERITE. IL FAUT QUE LES PETITS CADRES DE KOLDA ARRTENT DE SEMER LA ZIZANIE ENTRE LES COMMUNAUTES. NOUS AVONS APPRIS LA NAISSANCE D'UN CERCLE DES CADRES DE KOLDA POUR SOUTENIR LE MARABOUT AMADOU BALDE DE MEDINA GOUNASS CONTRE LES TOUCOULEURS.

ILS SE TROMPENT D'EPOQUE ET DE COMBAT : HAMADY HOUSSAYE, THIEDO BALDE, BALDE INSPECTEUR, DOCTEUR BOIRO, ETC. ARRETEZ VOS CONNERIES. UN TERRAIN 0 SAMBA COULIBALY NE VAUT PAS L'UNITE REGIONALE ET NATIONALE. TRAVAILLEZ A UNIR ET NON A DIVISER CAR VOTRE COMBAT EST PERDU D'AVANCE.

LE SEUL COMBAT QUI VAILLE C'EST LA VICTOIRE DE MACKY, DANS L'UNITE ET LA CONCORDE.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016