Khouraïchi Thiam et le message du chef de l’Etat : «Le plus gros cadeau, c’est la libération des détenus politiques»

Khouraïchi Thiam ne verrait d’autre cadeau du Nouvel An dans le message du chef de l’Etat à la Nation que l’élargissement des prisonniers, qu’il qualifie de «politique». Le maire de Makacolibantan a déclaré compter sur la «clémence» et la «magnanimité» de Macky Sall. Le dernier des responsables du Parti démocratique sénégalais, après Karim Wade, Toussaint Manga et autres, c’est Oumar Sarr qui a été placé sous mandat de dépôt pour «diffusion de fausses nouvelles» et «faux et usage de faux».


Khouraïchi Thiam et le message du chef de l’Etat : «Le plus gros cadeau, c’est la libération des détenus politiques»
« Je souhaite qu’il (le chef de l’Etat) le libère face au terrorisme qui menace le pays et d’autres problèmes. Il a besoin de réunir les Sénégalais et d’instaurer un pacte entre lui et le Peuple, une union sacrée. Il faut pour cela donner des gages pour que quand on parlera de réconciliation, les gens soient dans de bonnes dispositions. Et la libération des détenus politiques sera le premier gage vers des négociations », a-t-il dit.
 
Succession de Oumar Sarr «très prématurée»

Pour ce qui est de la succession provisoire de Oumar Sarr à la tête de la coordination du Pds, Khouraïchi Thiam juge cette idée «très prématurée». « Le Président Wade est en train de chercher un remplaçant, susurre-t-on, mais moi je pense que le moment n’est pas indiqué pour cela. De toute façon, je ne suis pas intéressé et j’aurais déconseillé de s’atteler à ce jeu en ces périodes de troubles dans le parti », conseille-t-il au Secrétaire général du Pds.
Sur la question du terrorisme, l’ancien ministre de l’Economie maritime sous Wade soutient que personne n’est mieux placé que le Président Sall pour parler de sécurité. « C’est un domaine qu’il maîtrise parfaitement pour avoir été ministre de l’Intérieur du pays », rappelle-t-il, soulignant, cependant, qu’il faut « renforcer la sécurité et les moyens pour y faire face. » Il s’inquiète d’ailleurs pour la région de Tamba qui fait frontière avec beaucoup de pays de la sous-région menacés par le fléau. 

Le Quotidien
Jeudi 31 Décembre 2015
Dakaractu




1.Posté par Dr Djinné le 31/12/2015 17:24
Il y a des détenus politiques au Sénégal ??? Peut-être des gens limité et détenus dans leur propre politique destructive..........



Dans la même rubrique :