Khossanto-Sabodala / Le médiateur de la République tire sur la SGO : " Il y a des actes que vous posez et qui sont moralement indéfendables "


Khossanto-Sabodala / Le médiateur de la République tire sur la SGO :  " Il y a des actes que vous posez et qui sont moralement indéfendables "
Le médiateur de la République, Mr. Alioune B. Cissé s'est également rendu à Sabodala. Après avoir écouté pendant près de 4h les populations, ces dernières n'ont pas manqué de partager avec le médiateur leurs inquiétudes sur le très probable déguerpissement du village de Sabodala. Sur cette question, le médiateur invitera l'Etat à "privilégier le dialogue et la concertation en mettant en avant l'intérêt des populations et à protéger les lieux de culte comme les cimetières." L'autre point abordé à Sabodala, est le très sensible recrutement des jeunes dans l'usine de la SGO. Pour les populations, "l'argument avancé par la société est fallacieux". En effet, selon les populations, le manque de qualification, toujours avancé par la société n'est qu'un prétexte pour ne pas recruter. Pour eux, si la société était "vraiment sincère, elle aurait ouvert un centre de formation pour avoir des jeunes de la localité bien qualifiés. " 

Pour le médiateur de la République qui indexe la SGO, les frustrations des populations sont légitimes et les preuves ne manquent pas. Pour exemple, il citera la société de transport DIÈYE TRANSPORT, "une société sous traitante bien sénégalaise et  basée à Thiès. C'est bien. Mais quand j'ai regardé la liste des employés, sur 100 personnes, aucun fils de Kédougou", a regretté le médiateur. Ce dernier dira également ne pas comprendre que la route Bembou- Sabodala, distante seulement de moins de 60 km ne soit toujours pas goudronnée. Et pourtant la société gagne beaucoup. Ce que vous déclarez est bien en deçà de ce que vous gagné, vous avez les moyens de faire cette route. Moi-même en venant j’étais parfois obligé de m’arrêter à cause de la poussière. »  Et d’ajouter, «  à partir de l'entrée du village de Sabodala jusqu’à à l'usine, la route est bien faite. C'est moralement injuste. Je me demande comment ils peuvent s'y sentir à l'aise", a t-il lancé à l'endroit de la SGO.
Samedi 13 Mai 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :