Khossanto : Le maire alerte l'État avant qu'il ne soit trop tard.


Khossanto : Le maire alerte l'État avant qu'il ne soit trop tard.
La situation " risque de dégénérer et tout peut basculer. On est au bord du chaos" dixit le Maire de Khossanto, Mamady Cissokho, invitant par la même occasion l'État à "agir avant qu'il ne soit trop tard". Déjà les écoles sont fermées et les jeunes sont prêts à en découdre avec les gendarmes. Dans la soirée d'hier 25 cases ont été brûlées par les grenades balancées par les gendarmes. Les dégâts sont énormes. "Trop c'est trop" a dit le maire très en colère contre les autorités.
Nous y reviendrons...
Mardi 14 Février 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :