Khalifa Sall, maire de la ville de Dakar «on a voulu mettre Barthélémy dans une posture de faiblesse mais, qui connait l’homme sait que ce sera vain»


Khalifa Sall, maire de la ville de Dakar «on a voulu mettre Barthélémy dans une posture de faiblesse mais, qui connait l’homme sait que ce sera vain»
Intervenant sur la question de l'affaire Ndiaga Diouf et le procès de son poulain Barthélémy Dias, le maire de Dakar Khalifa Sall de souligner : « d’abord, il faut rendre grâce à Dieu, prier sur le Prophète, prier pour le défunt Ndiaga Diouf et renouveler nos condoléances à sa famille. Il faut également se féliciter de ce que Barthélémy Dias ait eu gain de cause. Il n’a de cesse, depuis cet évènement, à demander à être jugé. Cela fait cinq ans qu’il demande à être jugé. On l’a attrait devant le tribunal pour chercher à le juger en connaissant sa situation spécifique.
Comment l’interpréter si on laisse libre cours à notre esprit, on subodorerait une velléité une volonté de casser un homme politique. Le contexte ayant changé, sa posture ayant évolué, on a voulu un peu mettre Barth’ dans une posture de faiblesse mais, qui connait l’homme sait que ce sera vain. Le combat qu’il mène est un combat de conviction, un combat pour lequel nous sommes tous là. Nous ne voulons pas que la situation de Ndiaga Diouf reste non éclaircie. Il faut qu’on le fasse dans des conditions qui soient conformes à la loi. Cette affaire est politique et personne ne peut le nier. »
Vendredi 21 Octobre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :