Khalifa Sall, le Patron de Dakar qui a peur des fétiches, bizarre… (Par Serigne Babacar Dieng)

Si le Maire de Dakar, M. Khalifa Sall, est devenu populaire c'est grâce à son dévouement de déguerpir les Marchands Ambulants, les Tabliers, les Mécaniciens, les Menuisiers, les Laveurs de voiture, bref tous les travailleurs Sénégalais qui sont dans le secteur informel.


Par ailleurs, beaucoup de citoyens ont apprécié son combat d’embellir la capitale qui souffrait d’encombrements et d’occupations anarchiques sur la voie publique par ces derniers. Il était même allé plus loin en voulant déguerpir les Chinois qui ont assiégé les allées du Centenaire, en les transformant en marché de Chinatown mais n’avait réussi qu’à déguerpir nos pauvres compatriotes qui étalaient aux abords, pour assurer la dépense quotidienne de leur famille. Pour rappel, le Maire avait promis de confirmer le vote des locales de 2014 lorsque la coalition And Taxawou Dakar voulait contrôler l’essentiel des communes d’arrondissements de la capitale. Il avait tenu parole, la même coalition reconduite pour le choix des élus du HCCT a remporté les 3 sièges au département de Dakar. Sur les 3 bureaux de vote il s’est imposé en obtenant 517 voix contre 442 pour Benno Bokk Yaakar, la coalition Yéssal obtient 15 voix, conclusion : Khalifa Ababacar Sall est le seul Patron de Dakar, il a emboité le pas à Youssou Ndour et Abdoulaye Diouf Sarr qui s’autoproclamaient ce titre honorifique. Cependant, son leadership ne cesse de monter en flèche dans la capitale, le booste très haut au sein du Ps, montrant à son mentor, Ousmane Tanor Dieng avec une belle manière, sa sortie anticipée par la grande porte. Toutes ses belles victoires, il les doit à ses déguerpissements tous azimuts et aux pavages des rues. On a qu’à se déplacer pour voir de nos propres yeux, la transformation de certains endroits qui étaient en piteux états comme les deux voies de Liberté 6, de Sacré Cœur, des avenues Ponty et Peytavin, des places de l’obélisque et de l’indépendance, pour constater que le Maire de Dakar travaille vraiment pour nous. Mais le hic est que le pavage des contours du Stade Iba Mar Diop tarde à se réaliser alors presque toutes les artères de la capitale sénégalaise ont bénéficié de ce joyau qui coutait au contribuable plus de 59 milliards, il y a lieu de se demander pourquoi un tel édifice qu’est le Stade où se tienne les galas de lutte, n’est pas encore pavé jusqu'à présent, a-t-il peur de déguerpir les Sorciers qui occupent ses alentours vendant des gris-gris, des talismans et accessoires mystiques (cornes, sabots, peaux d’animaux, cauris etc.) et qui ne riment pas à nos croyances divines. Des fois, on se demande même, si les Sénégalais qui achètent ces fétiches comme des petits pains, croient en Dieu et Ses Sourates (Falakhi et Nassi), efficaces pour la protection contre le Mal, Satan, les Djinns et les Hommes quand ils envient. Peut-être il ne va jamais les déguerpir par peur d'être atteint mystiquement mais s’il avait montré un courage de lion face aux occupants Sénégalais qui refusaient de plier bagages par ces termes: «Nous ne reculons pas. Il vaut mieux créer l’incident et avancer que d’être discipliné et rester sur place. J’ai appris que les marchands ambulants ont déposé une demande d’autorisation de marche, je prie pour qu’on le leur accorde, s’ils m’invitent même je viendrais marcher avec eux, mais en tous les cas, ils vont quitter le centre ville.Le centenaire, c’est nos Champs Élysée. Nous allons libérer toutes les rues de Sandaga et alentours, les rues Valmy Raffanel, Emile Badiane, Sandinierie et autres. Tout le monde va quitter(sauf ces Sorciers). Dans 3 ans, il n’y aura pas d’ambulants à Dakar, ils seront tous recasés…» avait dit l’Edile de Dakar. Sachant que ces marchands de porte-bonheurs vendent aussi des porte-malheurs, est-ce que M. le Maire va-il rester sur sa position, ou les recaser quelque part pour ne pas être dans un siège éjectable. Si on sait déjà qu'il avait essayer de déguerpir les Chinois sans succès et qu'il s'est battu corps et âme face à la grogne des Marchands Ambulants, des Tabliers, des Mécaniciens, des Menuisiers, des Laveurs de voitures et autres qui refusaient d’obtempérer jusqu'à dire à ces derniers que ça lui est égal s'il n'obtient pas un second mandat ou non, prétextant que personne ne peut l'empêcher d'exercer son travail en qualité de Maire. Maintenant qu'il est nouvellement reconnu comme le Patron incontesté de Dakar, reste à savoir s'il osera déplacer ces Féticheurs, pour ne pas dire déguerpir, juste quelques jours, le temps d'installer ses fameux pavages sur le passage-piéton. Ces dallages ont contribué largement à sa victoire écrasante face à Mimi Touré et aux élections HCCT, après tout ses fameux pavages étaient son seul bilan nécessitant aucune publicité aux yeux de ses concitoyens. Donc nous félicitons M. le Maire, Khalifa Ababacar Sall tout en lui souhaitant une bonne continuation aux opérations de déguerpissement mais espérons qu'il nous édifiera à propos des Vendeurs de Porte-bonheurs et de Porte-malheurs qui s’étalent à deux pas de l’Hôtel de Ville, là où il siège. S’il parvient à déguerpir ces Sorciers, il deviendra alors le Roi de Dakar.

Serigne Babacar Dieng   diengserignebabacar@gmail
Lundi 17 Octobre 2016
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :