Khalifa Sall au juge : "Je suis victime d’une cabale politique "


Accusé de détournement de fonds issus de la caisse d’avance de sa mairie, l’édile de Dakar continue de clamer son innocence. La preuve, hier, avant d’être inculpé, Khalifa Sall a nié avoir détourné le plus petit centime. D’après « EnQuête », le socialiste a déclaré au juge qu’il est victime d’une cabale politique et que tous les Sénégalais en sont témoins. Le maire socialiste ne s’est pas limité là puisqu’il s’est mis à faire l’historique de la caisse d’avance en expliquant au juge Samba Sall qu’il s’agit de fonds politiques cogérés avec l’Etat.  Selon le journal, il a aussi laissé entendre qu’il n’a jamais utilisé lesdits fonds pour s’enrichir et que l’argent servait à régler des problèmes comme les cas sociaux, les dépenses de la commune pour la fête de l’Indépendance. Pour finir, le premier magistrat de la capitale a fait savoir au juge que sa dignité ne lui permet pas de révéler les bénéficiaires et que ses accusateurs ne sont pas en mesure de prouver sa culpabilité.
Mercredi 8 Mars 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :