Khadim Samb, communicateur traditionnel « L’ancien régime avait fait main basse sur le terrain de Doudou N'diaye Rose, pour des questions partisanes »


Khadim Samb, communicateur traditionnel  « L’ancien régime avait fait main basse sur le terrain de Doudou N'diaye Rose, pour des questions partisanes »
Lors de la visite du président de la République au domicile de feu Doudou N'diaye Rose, on en était encore à supputer sur le projet de construction d’une école de percussion, comme l’avait souhaité le défunt, de son vivant. Moment choisi par le célèbre communicateur traditionnel, Khadim Samb, qui a bondi en hurlant et en levant les bras. 
La voix de l’animateur de Caxabaal sur la RTS1 s’est élevée pour, dit-il, « apporter quelques précisions ». « Doudou N'diaye Rose avait bel et bien été bénéficiaire d’un terrain contrairement à ce que veulent faire valoir certains. Mais l’ancien régime avait fait main basse sur le terrain de Doudou N'diaye Rose, pour des questions partisanes. C’est pour vous dire que Doudou N'diaye Rose n’était pas du côté de l’ancien régime. Il faut que ce soit clair! », a déclaré le communicateur traditionnel, devant le Chef de l’Etat. 
Si l’on en croit Khadim Samb, le maître Tambour-major avait acquis, de son vivant, un financement de l’Etat japonais et un terrain où devait être érigée son école de percussion. Le projet du défunt avait buté, selon lui, sur un obstacle « purement politique »...  
Dimanche 23 Août 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :