Karim Wade cherche t-il des alliés dans la presse ?


Karim Wade cherche t-il des alliés dans la presse ?
DAKARACTU.COM   Incroyable mais vrai ! On serait même tenté de dire, qui l'eût cru ? Hier, le restaurant Alkimia avait des hôtes pour le moins particuliers. Des journalistes, au rang desquels Alassane Samba DIOP, Pape Samba DIARRA, Cheikh Mbacké GUISSE et Daouda DIARRA, ont été aperçus, assis autour d'une  table avec... Karim Wade. Non, vous ne rêvez pas ! Approchés par Dakaractu, certains nous ont fait savoir qu'ils ont été avertis d'une rencontre entre le fils bien aimé de l'ancien chef de l'Etat et son "frère", Cheikh DIALLO. La raison invoquée pour justifier leur présence en ces lieux est pour le moins surprenante, pour ne pas dire hirsute, quand on sait que tous occupent dans leurs organes respectifs des positions de premier plan ! Et tout ceci, juste pour couvrir un dîner entre deux amis ? N'aurait-il pas juste suffi d' y envoyer un reporter ? En tout cas, les supputations vont bon train, et nous ne serions pas surpris de voir, dans les jours à venir, un traitement plus favorable en faveur de l'ex-homme fort du régime défunt, dans leurs organes. Ce n'est pas une vue de l'esprit lorsque l'on relie cette surprenante rencontre aux déboires judiciaires que connait Karim WADE, et le rôle non négligeable que la presse peut jouer dans l'opinion...
Samedi 24 Novembre 2012
Dakaractu




1.Posté par léér le 24/11/2012 13:22
Ces putains de doulnalistes!!!

C'est des prostitués de la plume!!!

2.Posté par bamba le 24/11/2012 14:00
Il a choisi ses "amis" avec qui il avait l'habitide de dealer. Dou hasard que Karim appellent ses mercenaires, journalistes alimentaires, corrompus jusqu'à la moelle épinière

3.Posté par rouguiyatou le 24/11/2012 14:05
Ces doulnalistes sont tombés dans le piège du voleur Karim et de son larbin. Si c'est vrai et j'y crois jusqu'à preuve du contraire, ils ne méritent pas d'être journalistes. Tous des corrompus. J'ai honte pour la presse de mon pays. A quel journaliste se fier?

4.Posté par Kader le 24/11/2012 15:47
En tout cas Cheikh Mbacke Guisse n'est pas un journaliste mais un trou du cul .Il vendra sa mere pour de l.arrgent .Il a tellement raquete CHEIKH AMAR avec des chantages permanents , Il doit etre exclu de ce metier .On a l.impression qu.il est maudit , il est sale et il ne porte que des habits sales

5.Posté par rif le 24/11/2012 16:01
FERMEZ VOTRE votre gueule SAL FILS DE PUTE K VOUS ETES VOTRE PRESIDENT pd kil nous foute la paix

6.Posté par baye le 24/11/2012 19:21
CERTES IL Y A DES JOURNALISTES BOURAATCHOS. D'AILLEURS LA MAJEUR PARTIE L'EST.
MAIS JEUNES NE VOUS LAISSEZ PAS EMPORTER PAR LA FACILITE.DANSOKHO VOUS AVERTI INDIRECTEMENT
EN DECLARANT QUE LES DIGNITAIRES DU PDS ET LEUR CHEF WADE,SONT DES VOLEURS-BANDITS QUI DETIENNENT DANS LEURS POCHES DES MILLIARDS. FAITES BEAUCOUP ATTENTION AU SENEGAL MEME LES MURS PARLENT.CE PAYS EST UN REGROUPEMENT DE QUELQUES FAMILLES TOTALISANT 12 A14 MILLIONS D'INDIVIDUS TRES OUVERTS LES UN LES AUTRES.

7.Posté par djiby le 24/11/2012 21:44
am loumou thi meuneu done, j'ai remarqué les organes dans lesquels travaillent les journalistes cités ont écrit sur Karim (l'obs, pop, ...) et la coincidence dafa yémé

8.Posté par ok le 24/11/2012 22:04
Les voleurs de milliards deviennent des stars
Les voleurs de milliards deviennent des stars

Le président Sarkozy a été auditionné le Jeudi pendant plus de 10 heures
Le président Sarkozy a été auditionné le Jeudi pendant plus de 10 heures

Dire que Karim ne s'est pas alimenté n'est que pure mensonge
Dire que Karim ne s'est pas alimenté n'est que pure mensonge

La bataille de presse commence et ça se ressent
La bataille de presse commence et ça se ressent

Les voleurs de milliards deviennent des victimes
Les voleurs de milliards deviennent des victimes

Sarkozy ancien président, Karim ancien ministre Cherchez l'erreur
Sarkozy ancien président, Karim ancien ministre Cherchez l'erreur

Mensonge-Bataille-Presse-Jihad-Karim-Erreur-Vérité-Triomphe
Mensonge-Bataille-Presse-Jihad-Karim-Erreur-Vérité-Triomphe

9.Posté par Commissaire SAGNA le 24/11/2012 22:48
SI MAKY LE LÂCHE, IL EST FOUTU. COMPLÈTEMENT FOUTU.

C'EST INCROYABLE !!!! IL N'Y A QU'AU SÉNÉGAL, QU'UN DÉLINQUANT SE PERMET DE CONVOQUER LA PRESSE POUR DÉNONCER UNE PROCÉDURE JUDICIAIRE TOTALEMENT LÉGALE.

KARIM WADE N'A RIEN COMPRIS AUX SÉNÉGALAIS. IL SE FOURVOIE UNE FOIS DE PLUS.

QUANT AUX JOURNALISTES QUI ESSAYERONT DE FAIRE L'AVOCAT DU DIABLE. ILS LE REGRETTERONT AMÈREMENT. A BON ENTENDEUR, SALUT !

MAKY SALL, C'EST LE MOMENT DE PROUVER QUE TU ES LE PRÉSIDENT. NUL NE PEUT TE MENACER, SAUF DIEU ! BRISE-LE AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD.

10.Posté par karim wade le 24/11/2012 23:07
c faux totalement faux vous croyerez alassane samba diop sera mon allie jiraii en prison ichalla tous mes biens sont illicites a rebeuss ok

11.Posté par karim wade le 24/11/2012 23:07
c faux totalement faux vous croyerez alassane samba diop sera mon allie jiraii en prison ichalla tous mes biens sont illicites a rebeuss ok

12.Posté par fatou gaye le 24/11/2012 23:43
La famille wade a fait trop de mal à notre peuple . CETTE FAMILLE A BU LE SANG DES SENEGALAIS . Abdoulaye wade a trahi ce peuple qui lui a tout donné aujourdhui les wade doivent payer .Pour ces magistrats et gendarmes qui pilotent ce dossier ils ont la chance de rentrer dans lhistoire je leur invite a avoir une pensée à ce peuple qui az étè spollié par es bandits . Dans ces dossiers nous n'avons pas des problemes de partis ; nous avons en face de nous de nous des assasins il bfaut qu'ils payent . BONNE CONTINUATION MR LE PROCUREUR SPECIAL VOTRE PEUPLE VOUS REGARDE ! ! !

13.Posté par gainder le 25/11/2012 11:09
toujours ce mec de karim il se cache toujours derriere les autres,,,il voulait faire intervenir larmee francaisa au senegal apres cest lui meme qui a dementi quand ca chauffe il prend la fuite vers paris,comment une telle personne veut devenir president du senegal,en 2000 son pere wade navait de quoi payer la caution detre candidat lui etait un rien dutout en 2012 ilest devenu 9 fois milliadaires il doit donc se justifier dou viennent ces milliards cest la moindre des chauses...a mon avis il faut le foutre au gnouf,comme son pere le faisait aux autres
il ne faut meme pas le priviliger il faut lemprisonner comme un simple citoyen apres il va parler,il se moque de la gueule des senegalais sil pretend dire quil est en djihad...SVP FAITES PASSER CE MESSAGE AUX GENDARMES ET A LA JUSTICE PROCUREURS JUGES ECT:::

14.Posté par gainder le 25/11/2012 11:12
LA FAMILLE WADE FAIT EXPRES POUR QUE LES SENEGALAIS ET SON NOUVEAU GOUVERNEMENT VONT MALS APRES LES GENS NAIFS CROIRONT QUE WADE AVAIT FAIT DU BIEN::MAIS A LA FIN NOUS LES AURONT NE VOUS EN FAITES PAS

15.Posté par la le 25/11/2012 13:27
pendant 12 ans, ils nous ont pris pour des cons, pillant et detruisant tous les biens de l'Etat senegalais. TOus les 6 il y avait un nouveau gros scandale que le vieux bandit faisait classer sans suite. Ils ne se cachaient même pas. ils pillaient au grand jour, le km de route de l'anoci, le site d'enfouissement de thies de diagne fada, le materiel medical de la fac de medecine; les villas presidentiels; la valise de segura; les 20 milliards de sudatel; les milliards de taiwan, les surfacturations des chantiers de thies; les milliards des terrains de New York, les milliards du ministere de la femme, le sang et l'hopital en plein brousse de tata Vivi, les hectares piqués a sebikotane par le vieux bandit, le terrain sur lequel est bati le siege du PDS piqué de force à autrui, la centaine de milliards du terrain sur lequel le vieux bandit a construit sa statue, les 35 % que wade s'octroie sur les entrees au monument de la honte; la destruction et le pillage des biens de air senegal international; le scandaleux montage de Senegal airlines; le pillage du domaine qui loge la corniche ouest, le partage des milliers d'hectares de terrain à Saly et tout autour, le racket fait au defunt propriétaire de la residence Tamaro pour 'offrir" un appartement au prince déchu et un appart à la princesse dechue, lecout de location et de l'amenagement de ces appartements ; la societe de crevette et la drogue; le jet privé du prince déchu, les terrains et hotels en casamance, les milliards du ministere de la solidarité et de Awa coudou Ndiaye; la vingtaine de morts tués pour que wade puisse violer la constitution et se presenter à un 3eme mandat......On peut continuer comme cela pendant des heures. Le regime criminel defait était une aggregation de voyous et de bandits et de predateurs economiques ayant pour seul objectif de piller et garder le pouvoir par la tricherie électorale ou la force. Ils n'echappperont à la justice..Juste un peu de patience. Regardez ceux qui viennent soutenir le prince déchu:Il ya tous ceux qui trainent de gros casserolles; les liberaux qui n'ont rien à se reprocher sont tranquillement assis chez eux à boire paisiblement du thé. Les voleurs eux, dans un esprit de GANG passent leurs journées et leur nuit à attendre leurs complices....Ils ne trompent personne. Regardez bien ceux qui poiroitent à la gendarmerie chaque fois que le prince déchu est convoqué....cela fait rire!!!

16.Posté par eiram le 25/11/2012 16:09
§Je ne sais pas si c'est vrai ou pas, n'ayant aucun élément pour juger. Seulement j'ai envie de dire: "Pourquoi ça ne serait pas vrai".
Les journalistes sont vénaux pour leur ecrasante majorité. Ce métier est dévoyé au Sénégal depuis longtemps.
Si tu as quelques millions; tu peux faire insulter un adversaire politique ou autre empecheur de tourner en rond.
je confirme aussi: de la part de Cheikh Mbacké Guisse cela ne me surprendrait pas.
Alassane Samba Diop aussi mange à tous les rateliers

17.Posté par nzalé le 26/11/2012 08:22
Oh la lala! vs reconnaissez implicitement que s'il s'agissait de vs c'est ce que vous ferez? C'est grave doublement parce que 1- vous perdez de l'audience au point que Karim n'a pas besoin de vous (syndrome Yerim oblige); 2- vs donnez raison à ceux qui considèrent certains de vos confrères comme étant des vendus, donnez leur 200 000FCFA et vs aurez ce que vous voulez.

18.Posté par NDONG le 26/11/2012 09:27
ABBAS JABER COMPLICE ET RECELEUR DE KARIM WADE
Bien avant la chute du régime de l’alternance, le nom d’Abbas JABER était devenu familier des sénégalais comme étant ami proche de Karim Wade et un de ses prête - nom dans certaines affaires.
Nos compatriotes ne l’avaient pas en estime et le pontait du doigt pour s’être mêlé à l’un des plus gros scandales de l’alternance, le bradage de la SONACOS et la mise en faillite d’une filière faisant vivre des millions de paysans.
Ces faits étaient restés dans la gorge de tout un peuple meurtri et momentanément désarmé face au pillage et détournement de ses ressources et face au silence suspect des autorités étatiques.
Nous avons vécu avec le peuple, et les paysans du Bassin arachidier en particulier, la baisse de la production arachidière et la douloureuse période des bons impayés apparus avec la privatisation de SONACOS.
Ce peuple souffrait dans la dignité et les milieux avertis savaient qu’on avait remis aussi à Abbas Jaber pour gestion un Falcon 50 loué à prix d’or à l’Etat du Sénégal pour servir pratiquement de jouet entre les mains d’un garçon d’un genre rare, taré, à la fois couvé et gâté, capricieux, affairiste, vindicatif, et surtout sans scrupule.
Ce que Jaber a accepté de faire avec un tel énergumène, aucun dirigeant d’entreprise européenne, sérieux, doté de minimum d’intelligence et soucieux de l’avenir de son business ne l’aurait accepté.
Mais comme on dit, « ceux qui se ressemblent s’assemblent » et prennent souvent la route vers les sommets incertains avec à terme chute brusque et douloureuse.
C’est donc à un juste retour de bâtons que l’on assiste aujourd’hui et il n’est pas, dès lors, surprenant que le nom d’Abbas Jaber revienne au tout premier plan dans l’enquête sur l’enrichissement illicite de son cher Karim Wade.
Et on est amené à dire, comme nos parents ouoloff « Niaw »! ou tant mieux !
Les bons comptes faisant les bons amis, même entre ripoux, on n’a pas besoin d’être devin pour savoir que :
1) Les milliards tirés du bradage et du pillage de SONACOS/SUNEOR étaient partagés entre les deux filous.
SUNEOR est, il est vrai, une mine d’or pour les deux compères mais constitue une source de misère et de désolation pour des millions de sénégalais.
2) L’important patrimoine immobilier découvert à Paris et acquis à la suite du bradage et du pillage de SONACOS leur appartient, l’un servant de prête-nom à l’autre.
3) Le pactole évalué à une dizaine de milliards provenant de la location du jet était partagé entre les deux complices qui n’ont pas hésité à vendre le coucou si rentable pour eux dès la chute du régime de Wade.
Il est incontestable que Karim Wade seul ne pouvait pas mener ses opérations frauduleuses et accomplir autant de crimes économiques sans la complicité de certains dont Jérôme Godart (affaire ICS) et Abbas Jaber (SUNEOR, TRANSRAIL SODEFITEX ….) et quoi encore d’autres à découvrir ?).
Comparaison n’est pas raison mais il est utile de mettre face à face certaines situations et d’en tirer quelques enseignements.
L’honorable et preux entrepreneur Bara Tall, dans un élan patriotique, avait refusé toute compromission et toute participation à une œuvre de pillage de nos ressources et on sait ce qui lui est arrivé.
L’autre « thiessois » à triple nationalité, Jaber avait lui, en âme et conscience, accepté la fructueuse mais honteuse collaboration qui lui a permis d’engranger des milliards.
La question qu’on est tenté de poser est de savoir s’il est normal que le premier ait autant souffert et que le second continue à trainer et à bomber le torse dans les palaces parisiens, à narguer le peuple sénégalais et se permettre même de se payer un publi-reportage sur ses soit disant talents de manager.
Et si ces talents existent, ils ne lui ont servi qu’à s’enrichir malhonnêtement au détriment de tout un peuple et à semer désolation, misère et pauvreté en zones rurales.
Non ! Abbas Jaber ne peut échapper à la justice pour s’être embarqué sciemment avec son ami Karim Wade, dans une entreprise d’association de malfaiteurs et de détournement de deniers publics.
En acceptant de surfacturer et d’encaisser autant de milliards du Trésor public pour la location d’un jet, Jaber savait pertinemment qu’il participait à un détournement de deniers publics et accomplissait un crime économique.
En pillant SUNEOR et en encaissant parallèlement des subventions indues de plusieurs milliards tirés de la poche des contribuables et des paysans, il devait savoir qu’il était auteur d’un délit et qu’il serait tôt ou tard poursuivi.
Enfin, en acceptant de servir de prête-nom à son ami et complice pour blanchir et recycler autant de milliards, il privait des millions de sénégalais de nourriture, de soins de santé primaire et de logements décents. Nous avons été témoin de cette misère pour avoir vécu longtemps dans le bassin arachidier et en y ayant toujours des attaches solides.
Et si les faits ainsi listés ne sont pas constitutifs de détournements de deniers publics et de crimes économiques, qu’est ce qui pourrait l’être ?
Pour conclure, il convient de retenir que Jaber n’est pas témoin mais complice et acteur et au même titre que Karim Wade.
Un tel détourneur de deniers publics et un auteur d’aussi graves crimes économiques ne peut et ne doit en aucun cas, bénéficier d’amnistie, même s’il accepte pour sauver sa peau, de collaborer, de trahir et « vendre » son ami.
Pour terminer nous nous posons la question de savoir s’il n’est pas opportun que les statuts du Tribunal Pénal International soient modifiés pour juger les crimes économiques de cet ordre faits au détriment des pays pauvres comme le nôtre.
Jean Pierre Ndong.



19.Posté par rif le 26/11/2012 12:21
le vrai mot est que ce régime a peur de karim

20.Posté par rif le 26/11/2012 15:19
FATOU GAYE tu né kune sale Pute ;trainée



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016