DAKARACTU.COM

Karim Fofana, Directeur général du Patrimoine Bâti : « L’opposition a eu une expérience amère de Benno Bokk Yakaar (…) Ce front du NON est une coalition de mensonge »

Samedi 19 Mars 2016 - 10:19

La section Benno Bokk Yaakar de Fann-Point E-Amitié s'est réunie et a mené sa campagne pour un "OUI" massif dans la localité. Karim Fafana, le directeur général du Patrimoine bâti et non moins responsable de l'APR de la localité est revenu sur les initiatives de cette unité, les objectifs mais aussi comment les responsables de Benno Bokk Yaakar Fann-Point E-Amitié ont mené leur campagne pour la victoire du OUI


La section Fann-Point E-Amitié de Benno Bokk Yaakar s’est réunie pour aller ensemble au référendum. Quel a été à l’origine de cette unité?

KARIM FOFANA : C’est d’abord une volonté et une nécessité. Nous sommes allés aux élections locales Pape Maël Diop, le Dr Malick Diop et moi-même en désordre. Nous avons noté que la liste de « TAXAWOU DAKAR » a gagné mais, dispersés, on était majoritaire. Puisque Pape Maël Diop et Dr Malick Diop ont eu 1300 voix et moi, j’ai eu 1000 voix. Alors nos forces combinées allaient faire 500 voix de plus que les 1 800 de « Taxawou Dakar ». Alors après réflexion on a décidé d'harmoniser nos démarches sur ce référendum, mais aussi aux prochaines élections législatives. On va faire en sorte de répondre d’une seule voix. Nous l’avons fait et nous allons ensemble pour faire voter le « OUI » au référendum du 20 mars prochain qui est un grand rendez-vous de l’histoire du Sénégal.

Quelles sont les actions qui ont été faites depuis que vous vous êtes retrouvés?

Nous avons formé ensemble 200 ambassadeurs du « OUI ». On leur a donné une pédagogie d’explication, des méthodes de communication pour permettre aux 40 000 sénégalais vivant dans la commune de Fann-Point E-Amitié pour les aider à comprendre ce que le président Macky Sall veut apporter au Sénégal avec ce projet de révision. Nous avons aussi fait des tournées auprès des associations de femmes de la commune, les chefs religieux et tous les jours, à partir de 15 heures, nous faisons du porte à porte pour terminer avec des "thé-débat" pour apporter la bonne parole, chasser la désinformation et puis et surtout dire la vérité sur les réformes proposées par le président de la République Macky Sall.

Que répondez-vous à ceux qui disent que le « NON » va l’emporter dans les communes contrôlées par « Taxawou Dakar »?

Vous savez, Dakar est un peu difficile. En général, les capitales sont un peu rebelles et hostiles au pouvoir, mais je pense que l’effort pédagogique qui a été fait dans cette commune peut nous permettre de l’emporter largement. Il n' y a pas de doute que le projet de réformes constitutionnelles a été attendu. Les 12 ans que Me Wade a passé à la tête du pouvoir ont été marqués par " le sabordage" de la Constitution qui a été réformée plus d’une dizaine de fois. On a toujours eu des réformes déconsolidantes c’est à dire des réformes qui ne renforcent que le pouvoir présidentiel. Sur les 15 points proposés par le président Macky Sall aucun d’entre eux ne renforce son pouvoir au contraire tous les points renforcent notre démocratie et les droits de l’homme. C’est une première au Sénégal.

Quelle que soit l’issue de cette élection du 20 mars, est-ce que vous comptez pérenniser votre alliance?

Ecoutez, ceci c’est une nécessité. Nous sommes avant tout des militants de partis qui ont décidé de se mettre ensemble dans une coalition pour la conquête du pouvoir. Nos leaders nous ont montré la voie avec la coalition qui a le plus duré dans l’histoire du Sénégal. Nous prenons exemple sur eux et nous allons travailler ensemble pour les échéances ô combien importantes qui arrivent en 2017 pour les législatives et en 2019 pour la réélection du président Macky Sall. Mais aussi, dans notre rôle d’hommes politiques, nous allons aider les populations, leur demander leurs besoins pour éventuellement apporter des solutions.

Quid du « wax waxeet » du président Macky Sall?

Pour faire simple, le président de la République n’a jamais fait de « wax waxeet ». Il a promis mais au-dessus de la promesse, il y a le serment. Le serment prononcé devant le Conseil Constitutionnel vaut beaucoup plus que sa promesse. Le président a répété plusieurs fois sa volonté de réduire son mandat et à la fin, pour tenir sa promesse, il l’a matérialisé dans le projet de réformes pour que le conseil réduise son mandat. Le Conseil constitutionnel, qui est le protecteur de la constitution, lui a dit monsieur le président vous avez une belle initiative qui est aussi républicaine mais c’est impossible.  Le président de la République, en responsable respectueux a tenu à sauvegarder la crédibilité du conseil constitutionnel en se soumettant a sa décision. C’est le contraire qui m’aurait surpris de lui. C’est un républicain et jamais il ne fera du « wax waxeet »

Votre message aux populations de Fann/Point E/Amitié?

Je leur dis de faire attention à ces hommes politiques qui sont dans une logique subjectiviste , ces hommes politiques de mauvaise foi qui ne peuvent pas faire la différence entre une consultation citoyenne qu’est le référendum et de véritables élections. Les élections, c’est dans dans 1 an avec les législatives, mais aussi dans 3 ans avec la présidentielle. Quand de véritables élections arriveront, on aura le temps de faire un face à face avec eux. Ces opposants ont une expérience très amère de Benno Bokk Yakaar qui a une force de frappe très républicaine, organisée et qui réalise de belles performances économiques et sociales au pouvoir.
Je leur demande de faire attention à ces oiseaux de mauvaise augure qui sont en train de faire le tour du Sénégal pour répandre des contrevérités. C’est une coalition de mensonge, une coalition de la désinformation, une coalition propagandiste...


Dakaractu

News | Contribution | Photos | Vidéos



SUR FACEBOOK





SUR TWITTER
Dakaractu : SERIGNE MODOU BOUSSO DIENG : " Qui ose dire que Cheikh Bass a une... | #Sénégal #Kebetu https://t.co/W64XyUjgxR https://t.co/tdginc7dLF
Mercredi 26 Avril - 20:39
Dakaractu : "L'arbitrage vidéo sera utilisé au Mondial 2018" | #Sénégal #Kebetu https://t.co/3dTbXcs5TA https://t.co/op1jmPAGvK
Mercredi 26 Avril - 19:59
Dakaractu : Vente des parts de Timis Corporation à BP, aucune surprise. (Par... | #Sénégal #Kebetu https://t.co/uSBm4uxJzj https://t.co/jMtukQ5Htw
Mercredi 26 Avril - 19:59
Dakaractu : La refondation du droit financier des collectivités locales : l’autre... | #Sénégal #Kebetu https://t.co/UBlxpYcUEf https://t.co/rAREQcw1BJ
Mercredi 26 Avril - 19:59
Dakaractu : Disparition de Joe Ouakam : L’Icône s’efface… | #Sénégal #Kebetu https://t.co/3QAPk1spps https://t.co/hxcQpNr5Il
Mercredi 26 Avril - 19:59
Dakaractu : MBACKÉ - Quatre communes investissent Moustapha Cissé Lô comme... | #Sénégal #Kebetu https://t.co/qBEWIH26Sx https://t.co/sYX9LsLYV5
Mercredi 26 Avril - 19:59
Dakaractu : Partenariat : ASMP et BEM Dakar s’engagent pour une formation de... | #Sénégal #Kebetu https://t.co/qyIm335Y6e https://t.co/IGtes7hWs7
Mercredi 26 Avril - 19:59
Dakaractu : DBA : Une nouvelle formation doctorale de 2 ans pour 15 000 euros | #Sénégal #Kebetu https://t.co/zwHoTxy3H4 https://t.co/nZFFekGj0e
Mercredi 26 Avril - 19:59
Dakaractu : Joey Barton suspendu 18 mois pour 1.200 paris | #Sénégal #Kebetu https://t.co/38ltwyfzXa https://t.co/OFjC57LZUI
Mercredi 26 Avril - 19:59
Dakaractu : Sortie de Bamba Fall : Les médinois exigent la liberté de Khalifa Sall | #Sénégal #Kebetu https://t.co/wC5MERIxR9 https://t.co/xqjpn6hC6a
Mercredi 26 Avril - 19:59