Kara Mbodj lance un appel au peuple pour soutenir l’équipe nationale


Kara Mbodj lance un appel au peuple pour soutenir l’équipe nationale
Kara Mbodj: « Le capitanat n’est pas discutable c’est Cheikhou Kouyaté. C’est clair pour tout le monde. Je suis vice capitaine et je suis heureux de l’être. Cheikhou est un capitaine courageux. Le dernier match j’ai porté le brassard parce qu’il était absent. Etre capitaine du Sénégal est une lourde responsabilité et un honneur. A priori c’est une chance d’être sélectionné pour défendre les couleurs de la République. »
Ses relations avec Kalidou Koulibaly
« C’est vrai qu’on se connait depuis la Belgique en 2013. Je lui ai toujours parlé de l’équipe du Sénégal pour rejoindre sa patrie. Il a choisi son pays Dieu merci. Mais les résultats défensifs sont l’œuvre de toute l’équipe. Le premier défenseur de l’équipe c’est Mame Biram Diouf. On le confond parfois à un défenseur. Tout le monde travaille à la stabilité de l’équipe. Tous ces joueurs sont des patriotes. Ils font tous des sacrifices parfois méconnus du public. »

Kara Mbodj et ses débuts de saison difficile en club
« J’ai été victime d’un tord. On dit des choses infondées sur moi. Le coach Aliou Cissé m’a prodigué de bons conseils alors que mes relations avec mon entraîneur en club étaient tendues. J’ai été écarté du groupe pro pendant près de deux mois. Je suis resté zen et j’ai continué mon travail. A l’arrivée j’ai retrouvé ma place et j’ai été champion de Belgique. Dieu a fait de moi un leader naturel. Je suis dans le positif avec mes coéquipiers. »
Ses relations avec Aliou Cissé… « c’est d’abord notre grand frère »
« Aliou c’est d’abord notre grand frère. En 2002, on se réveillait tous à l’aube pour les suivre à la coupe du monde. Aliou Cissé est une référence pour moi de par sa rigueur, son caractère et son patriotisme. Quand il était joueur tout le monde est unanime qu’il mouillait le maillot sans réserve. Ça c’était bien avant qu’il soit coach. Aujourd’hui il est aux commandes de l’équipe. Les résultats sont visibles. Il a fait des bonds considérables avec cette équipe. Depuis plusieurs CAN on ne sortait pas des poules. Depuis plusieurs mois on est deuxième meilleure équipe africaine. Ces résultats ne sont pas une fin en soi. On en voulait plus à la dernière CAN, au moins la finale. Il travaille et je profite de l’occasion pour lancer un appel à tous les sénégalais. Il faut le soutenir sur cette voie. »

Avec Diatosport


 
Mardi 27 Juin 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :