Kara Mbodj : « Je ne faisais pas partie des plans de René Weiler »

Invité de "La Tribune", le défenseur central anderlechtois Kara Mbodj n'a éludé aucune question et a expliqué avec sa franchise habituelle les moments difficiles vécus en début de saison avec René Weiler.


Kara Mbodj : « Je ne faisais pas partie des plans de René Weiler »

« Au moment où René Weiler est arrivé, je devais partir en Angleterre. Il y avait une offre et un accord. Cela ne s'est finalement pas fait. Pour le coach, c'était clair, je ne faisais pas partie de ses plans car je devais quitter le club, a souligné Kara qui n'en a pas voulu au T1 du RSCA. C'est quelqu'un que je respecte. Il est honnête et direct avec tout le monde. Il ne regarde pas si c'est Kara ou une autre personne devant lui ».

 

Et de poursuivre : « J'ai été envoyé chez les U21 pendant un mois. Cela n'a pas été facile du tout mais j'ai fait ce qu'il fallait pour revenir dans l'équipe. »

 

L'entraîneur suisse a fait le ménage dans le vestiaire et cela commence à porter ses fruits. « Le vestiaire avait besoin de cela car l'an passé, il y avait trop de laisser-aller. Ce n'était pas le Club Med mais cela n'a pas été facile quand même », a-t-il révélé.

 

Et lorsque le Sporting d'Anderlecht s'est retrouvé dans le trou suite notamment un revers 2-1 à Waasland-Beveren alors que les « Jaune et Bleu » ont été réduits à 10 après 22 secondes, le vestiaire a réagi et les discussions entre les joueurs ont été bénéfiques.

 

« Quand cela ne va pas bien, il faut se dire les choses telles qu'elles sont. Quand cela ne va pas, on parle toujours du coach. Il a une part de responsabilité mais les joueurs aussi ont une grande part de responsabilité. Il faut assumer et arrêter de de se cacher derrière le coach », a-t-il noté.

 

Et d'ajouter : « Tout le monde parle. Quand tu as quelque chose à dire, il faut le dire devant tout le monde. Moi le patron ? On peut dire cela (sourire). Je parle quand il faut parler. Je n'hésite pas à dire la vérité telle qu'elle est. »


wiwsport

Mardi 20 Décembre 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :