Kaolack : Les élèves étudient dans le noir à cause des coupures d'électricité


Dans le Saloum, certains potaches n'étudient plus dans de bonnes conditions. En cause, les délestages qui y sont enregistrés toutes les heures poussant ces derniers à utiliser des bougies pour apprendre leurs leçons. 

Selon les parents d’élèves qui ont été interpellés sur les nombreuses coupures de courant notées actuellement dans la région de Kaolack, la situation est inquiétante car leurs enfants ne savent plus à quel saint se vouer du fait des  délestages. " Nous avons noté vraiment une exagération des coupures d'électricité. Actuellement,  ils utilisent des bougies pour apprendre la nuit. Il va falloir que les autorités étatiques interviennent pour régler cette situation définitivement", a déploré Fatou Ndiaye, mère de famille.

Rencontrée dans la commune de Sibassor, une autre dame du nom de Nafissatou Diouf d'ajouter que les coupures de courant sont très récurrentes dans cette localité. " ici, nous pouvons passer des heures dans l'obscurité. Et pourtant, ce sont nos enfants qui paient les pots cassés. Quand, je regarde ma fille en train d'étudier presque dans le noir car allumant une petite bougie, je ressens une  froideur dans le dos. Parallèlement, les autorités académiques demandent de bons résultats aux élèves et aux enseignants. Mais comment un enfant peut-il être excellent dans ces conditions", a-t-elle conclu.
Mercredi 25 Octobre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :